Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR » Sport » Williams F1 Team FW36 : Présentation de la FW36 avec V6 Mercedes – MAJ Williams Martini Racing

Williams F1 Team FW36 : Présentation de la FW36 avec V6 Mercedes – MAJ Williams Martini Racing


Williams a publié sur Internet les premières images de sa monoplace 2014, la FW36. MAJ mars 2014 : Williams a officialisé ce 6 mars 2014, à Londres, son partenariat avec la célèbre marque italienne de vermouth, Martini. Par la même occasion, on découvre la livrée définitive de la monoplace FW36 qui prendra le départ du premier Grand Prix de la saison le week-end du 14 au 16 mars 2014, à Melbourne.

Le design de la FW36

La voiture est revêtue d’une livrée uniforme bleue MAJ Martini blanche, accentué des lignes/bandes caractéristiques bleues et rouges. En savoir plus sur Williams Martini Racing, en bas de cette page ou clic pour descendre directement et voir la nouvelles livrée de la F1 FW36

Le compte Twitter de l’équipe arbore aussi un nouveau logo pour le Williams F1 Team

PU106A Hybrid : le moteur de la FW36

La FW36 sera la première Williams motorisée par Mercedes et son nouveau V6 turbo. « C’est la première fois que Williams travaille avec Mercedes en Formule 1 et nous avons été très impressionnés », a déclaré le directeur technique Pat Symonds. « Leur professionnalisme et leur engagement a été notable et nous sommes aussi confiants que possible en ce qui concerne notre compétitivité. »

« L’aspect technologique est plus important cette année. Nous avons vu, par le passé, des moteurs turbo en F1. Mais ce qui se passe cette année va au-delà d’un simple changement de moteur. Le système est complètement différent. Nous sommes passés d’un système légèrement hybride avec un moteur atmosphérique à un système totalement hybride et un moteur doté d’une nouvelle technologie. »

Les voitures devront être mieux refroidies cette année. Les exigences en matière de refroidissement liquide pourraient être diminuées mais l’ERS (Energy Recovery System, Système de récupération de l’énergie) est beaucoup plus puissant et va, de ce fait, exiger davantage de refroidissement. Il va falloir également refroidir l’air qui entrera dans la turbine. Cela va nécessiter un échangeur conséquent.

Supervisée par Pat Symonds, la FW36 dispose également d’une boite de vitesses à huit rapports sortie des usines de Grove, l’équipe ayant finalement choisi de ne pas se fournir chez Mercedes.

« Nous avons terminé la boîte de vitesses relativement tôt. Cela nous a permis de faire des essais au banc chez Mercedes HPP à Brixworth, mais la fiabilité sera un problème. La boîte de vitesses sera complètement nouvelle et il va falloir s’adapter à un couple accru par rapport au V8. »

Pour Symonds, l’important restera dans l’aérodynamique et de ce côté Williams espère se relancer après une saison décevante en 2013, pendant laquelle elle n’a pu faire mieux qu’une 9e place dans le championnat des constructeurs.

« Il y a des changements qui sont significatifs : le museau est plus bas que l’année dernière et l’aileron avant est plus étroit. Cela veut dire que les dérives de l’aileron avant sont au niveau des pneumatiques avant. L’aileron arrière est moins grand que l’année dernière et l’utilisation des gaz d’échappement est proscrite. »

« Je suis confiant », affirme Symonds. « Je pense que nous allons nous rapprocher au niveau de l’aérodynamique. Nous serons meilleurs que l’an dernier. Notre ambition, cette année, ce sera d’être forts. »

Symonds a ajouté que l’un des plus grands défis à relever avec cette FW36 allait concerner la limite du poids minimal. « La construction de la voiture s’est passée sans problème », a-t-il dit. « Ce qui a été le plus difficile fut peut-être d’abaisser la voiture au point minimal. Mais nous avons réussi. La difficulté était que le nouveau moteur est plus lourd que le V8 que nous n’utilisons plus. »

La présentation de la Williams FW36-01 / PU106A Hybrid

La FW36 sera en piste pour la première fois mardi à Jerez (Espagne), lors des premiers essais de pré-saison de l’année, entre les mains de Valtteri Bottas.

Williams a présenté sa FW36, ce mardi après-midi au circuit de Jerez, lorsque Valtteri Bottas est sorti de son garage pour effectuer un tour d’installation.

Rod Nelson, chef de Test & Support Engineer :

Nous avons eu quelques problèmes électriques aujourd’hui, qui , combinée à besoin de remplacer un capteur critique pour le fonctionnement du moteur à combustion interne, retardé notre marche. Malgré cela, nous avons réussi à compléter un certain nombre de tours d’installation et un tour chronométré, et je me sens maintenant que nous sommes en bonne forme pour demain. L’équipe a bien travaillé pour résoudre les problèmes que nous avons eus aujourd’hui et nous sommes maintenant concentrés sur le travail grâce à notre programme pour les jours restants.

Valtteri Bottas :

Ce n’était pas un point de départ idéal pour la journée, mais le point positif est que l’équipe a fait un excellent travail pour régler les problèmes que nous avons trouvé la nuit et nous avons eu la voiture fonctionne bien pour compléter quelques tours cet après-midi. La voiture correspondait à mes attentes sur la bonne voie avec plus de couple. Il se sent comme une voiture très différente par rapport à l’année dernière dans la façon dont il gère ainsi que la puissance. Après seulement quelques tours, nous avons trouvé quelques choses que nous pouvons améliorer ce qui est également bon, donc nous avons besoin de commencer à travailler sur ces choses demain.

MAJ 07/03/2014 :

Williams a officialisé ce 6 mars 2014, à Londres, son partenariat avec la célèbre marque italienne de vermouth, Martini. Par la même occasion, on découvre la livrée définitive de la monoplace FW36 qui prendra le départ du premier Grand Prix de la saison le week-end du 14 au 16 mars 2014, à Melbourne.

Les livrées légendaires Martini

La marque Martini est connue grâce au succès dans les années 80/90 des Lancia « livrées légendaires » Martini au championnat du monde des rallyes qui ont remporté 7 titres constructeur entre 1981 et 1992. Martini Racing est le nom donné depuis 1968 à plusieurs écuries ou équipes sponsorisées par la distillerie Martini & Rossi via sa marque de vermouth Martini. Les couleurs sont facilement identifiables avec des bandes bleues et rouges sur livrée blanche.

Martini a une longue histoire dans le sponsoring du sport automobile :

Le programme débute en 1968 par le parrainage de la Porsche 907 engagée par l’équipe usine du constructeur allemand en endurance. La première victoire aux 24 Heures du Mans est obtenue en 1971 avec une Porsche 917 et se répète en 1976 et 1977. À partir de 1978, Martini n’apparaît qu’aux 24 Heures du Mans et délaisse le reste du Championnat du monde des voitures de sport. En 1981, les célèbres couleurs apparaissent sur les voitures de la Scuderia Lancia pour appuyer les investissements de la marque italienne dans le programme d’endurance.

À partir de 1978, Martini débute en Championnat du monde des rallyes pour une unique course lors du Rallye Safari sur les Porsche 911 de Björn Waldegård (4e) et de Vic Preston Jr (2e). En 1981, les célèbres couleurs apparaissent sur les voitures de la Scuderia Lancia pour appuyer les investissements de la marque italienne dans le programme d’endurance. Ce parrainage est suivi l’année suivante par un engagement en rallye et dure jusqu’en 1992. Cette période est marquée par sept titres constructeur et quatre titres pilotes.

C’est avec l’écurie Tecno que Martini entre pour la première fois en Formule 1 en 1972 mais se retire après deux saisons infructueuses. Le retour a lieu en 1975 avec Brabham qui remporte deux Grands Prix et obtient une deuxième place au classement des constructeurs et une troisième place au classement des pilotes avec Carlos Reutemann. Le remplacement du moteur Ford par un moteur Alfa Romeo ne permettra pas de connaître à nouveau la victoire. Le sponsor se retire alors en 1977 mais revient associé au champion en titre Lotus en 1979. En 2014 Martini revient avec l’écurie Williams. – Extrait de Martini Racing – Wikipédia

Williams change de nom pour l’occasion et devient Williams Martini Racing.

« Nous sommes très heureux d’accueillir Martini au sein de la famille Williams et de lancer officiellement l’équipe sous le nom de Williams Martini Racing », déclare Sir Frank Williams. « Williams et Martini partagent une histoire riche dans le monde du sport automobile, et les valeurs de nos deux marques et notre passion commune pour la course rendent ce partenariat tout ce qu’il y a de plus naturel. Ce sera formidable de voir les couleurs distinctives de Martini Racing faire leur retour en Formule 1 à l’unisson avec notre équipe. »

Le design de la F1 FW36 Williams Martini

Le Team Williams Martini Racing

L’équipe compte désormais dans ses rangs Felipe Massa, en provenance de Ferrari et Rob Smedley, son ingénieur de course. Le second pilote officiel, Valtteri Bottas. Deux autres pilotes complètent l’équipe : Felipe Nasr, le pilote de réserve, ancien du championnat GP2 et Susie Wolff, pilote de développement.

WILLIAMS MARTINI RACING Launch


The launch of WILLIAMS MARTINI RACING, video, 7 mars 2014

Source et images :
Williams F1 team, Williams Martini Racing

The following two tabs change content below.

Ewen LJ

Team Principal - Fondateur du concept-site superblog DESIGNMOTEUR. Web designer, entrepreneur, passionné par le web, la photographie entre autres et les voitures... depuis toujours soit depuis +25 ans. Depuis octobre 2012, J’écris quelques mots en tant que passionné de l’automobile, de la moto et des sports mécaniques, en axant mes sujets sur le design automobile, la motorisation du véhicule, la communication visuelle des constructeurs, le marketing de la marque, sur l'Économie de l'industrie automobile et sur d'autres thèmes tels que la Mode, l'Art, le Cinéma, le Jeu Vidéo et ses relations avec l'Automobile.

Quelques questions à propos du site pour connaitre vos avis :

Sondage DM été 2016


Comments are closed.