Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR » Media » Mille Miglia 2015 : la corsa più bella del mondo +parcours +Live Real-time photos

Mille Miglia 2015 : la corsa più bella del mondo +parcours +Live Real-time photos


L’édition 2015 des Mille Miglia a débuté aujourd’hui 14 mai, à 14h30, pour s’achever au terme de quatre étapes le dimanche 17 mai. Découvrez le parcours complet, et suivez la course en live via le réseaux sociaux, ici grâce à DESIGNMOTEUR et Twitter !

Mille Miglia 2015 – live

via @MilleMiglia2015

#MilleMiglia Tweets

#MilleMiglia2015 Tweets

Mille Miglia 2015 – le parcours

Mille Miglia 2015 - map / carte

Mille Miglia 2015 – map / carte

Comme la course originale, la nouvelle édition commence à Brescia, passe par Rome puis revient à Brescia. Au total, le parcours fait 1,000 miles.

Mille Miglia 2015 – du 14 au 17 mai

La première étape, jeudi 14 mai, conduira les concurrents de Brescia à Rimini ; la deuxième, vendredi 15 mai, de Rimini à Rome, la troisième, samedi 16 mai, se déroulera entre Rome et Parme ; dimanche 17 mai, pour la quatrième journée, les Mille Miglia reviendront à Brescia, après un passage à l’Expo Universelle de Milan et sur l’Autodrome de Monza.

Mille Miglia !?

Les Mille Miglia (ou Mille Miles) était l’une des courses automobiles les plus célèbres au monde. Disputée en Italie et sur route ouverte, elle attira les plus grands pilotes et les marques les plus prestigieuses. Cette course, élevée aujourd’hui au rang de mythe, s’est disputée à vingt-quatre reprises entre 1927 et 1957.

Histoire des Mille Miglia

La course fut créée par les jeunes comtes Aymo Maggi et Franco Mazzotti, en réponse, semble-t-il, de la perte du Grand Prix d’Italie par leur ville de Brescia. Avec un groupe d’associés fortunés, ils établirent un circuit en forme de huit allant de Brescia à Rome et retour pour une distance parcourue d’environ 1 618 kilomètres, soit 1 005 milles. La première course eut lieu du 26 au 27 mars 1927 avec 77 concurrents au départ, tous italiens. Le gagnant, Giuseppe Morandi, termina la boucle de cette première édition en un peu moins de 21 heures et 5 minutes, à la moyenne de 78 km/h .

L’originalité de cette épreuve était de faire courir des voitures d’endurance sur routes, et non sur circuit. Ferrari, Maserati, Alfa Romeo, Porsche, Mercedes, Jaguar, Aston Martin, Bugatti… toutes les supercars de la compétition automobile se disputait la première place de cette prestigieuse épopée sportive et humaine.

La course sera une première fois suspendue en 1939 à la suite d’un accident ayant entraîné la mort de nombreux spectateurs lors de l’épreuve de 1938. Elle sera définitivement arrêtée en 1957 à la suite de l’accident mortel d’Alfonso de Portago et de son copilote qui entraîna la mort de neuf spectateurs.

À partir de 1958 les trois ultimes éditions, comportent des épreuves spéciales de vélocité et des tronçons de liaison parfois assez conséquents : l’épreuve d’endurance est devenue un pur rallye de performance, dont la dernière édition est même incluse dans le Championnat d’Europe des rallyes.

De grands noms ayant écrit quelques-unes des plus belles pages du sport automobile figurent au palmarès des Mille Miglia : Rudolf Caracciola et Tazio Nuvolari avant la Seconde Guerre Mondiale, Luigi Villoresi, Alberto Ascari, Stirling Moss, Eugenio Castellotti et Piero Taruffi, dernier vainqueur en 1957, au volant d’une Ferrari 315 Sport.

Depuis 1977, les Mille Miglia revivent sous l’appellation Mille Miglia Storica, les voitures éligibles –des modèles identiques à ceux ayant participé aux Mille Miglia- devant avoir été construites avant 1957, ces Mille Miglia modernes étant devenues une épreuve de régularité. L’épreuve routière dénommée « Mille Miglia Storica », réservée aux voitures de course de collection, perpétue la tradition. Ce rendez-vous annuel est devenu l’un des événements les plus prestigieux au monde, dans le domaine des courses de véhicules d’époque.

La compagnie 1000 Miglia S.r.l., propriété de Brescia Automobile Club qui est à l’origine des premières Mille Miglia, organise pour la 3ème année consécutive ces Mille Miglia Storica.

Mille Miglia en 2015

L’édition 2015 a fait le plein des engagés, puisque pas moins de 464 voitures seront au départ ce jeudi, la plus ancienne étant une Fiat 501 S de 1922 qui sera pilotée par le britannique Douglas Martin, avec David Thorley comme coéquipier.

Quelques noms célèbres seront au départ des Mille Miglia 2015 : Jochen Mass (avec le français Maurice Ricci comme copilote), au volant d’une Mercedes-Benz 710 SS de 1930 ou encore Karl Wendlinger (Mercedes-Benz 300 SL 1955), aussi deux équipages dont les noms ne peuvent laisser indifférent : Andrea Zagato et sa copilote Marella Rivolta, au volant d’une Alfa Romeo 1900 C Super Sprint Zagato, évidemment, et Wolfgang Porsche/Ferdinand Porsche avec bien sûr une Porsche 356 Speedster.

L’édition 2015 s’affiche

L’affiche de l’édition 2015 fait la part belle à Mercedes-Benz, et pas moins de 40 Mercedes seront au départ cette année : des Mercedes-Benz 300 SL « Gullwing », des Mercedes-Benz 220 « Ponton », des Mercedes-Benz SSK, des Mercedes-Benz SS. Les grandes vedettes de cette armada de la firme à l’étoile ne participeront pas à l’épreuve à proprement parler mais seront bien présentes sur le parcour : trois Mercedes-Benz SLR seront confiées à des noms illustres : Sir Stirling Moss, Hans Herrmann (vainqueur des 24 Heures du Mans 1968) et Ralf Schumacher. Mercedes-Benz tient ainsi à saluer le 60ème anniversaire de la victoire dans les Mille Miglia 1955 de Stirling Moss et de son copilote Dennnis Jenkinson au volant de cette SLR, la SLR ayant remporté le Championnat du Monde des Sports-Prototypes cette même année 1955. La célèbre SLR 722.

Sir Stirling Moss and this Mercedes-Benz 300 SLR Remain Unbeaten

Few triumphs have inspired drivers like Sir Stirling Moss’ victory at the 1955 Mille Miglia. Then just 25 years old, driver Moss and co-driver Denis Jenkinson roared through 992 miles of Italian countryside in just 10 hours, 7 minutes and 48 seconds. Average speed? 98.53 miles per hour.

Here, Moss tells the story of his victory in his own words.

“Once the flag fell, I went flat out. Obviously, when I’d see a car I caught up with, I really felt great about it, but I had no idea of the enormity of what it meant to myself because it’s really—it’s quite the thing to have on your CV.’ - Sir Stirling Moss

Finishing ahead of the then-two times Grand Prix World Champion Juan Manuel Fangio, Moss’ achievement has long since been labeled “The greatest race”—a title that probably won’t be applied to any other motorsport event ever again. The 1955 Mille Miglia had it all: incredible drivers, now-iconic machines like the Mercedes-Benz 300 SLR #722, and a harrowing course that was dangerous beyond belief.”

How dangerous? Moss said he had to wiggle the car from left to right on the road so that spectators would take a few steps back as he flew through the often small Italian towns along the route.

“Oh, I’m certain it’s my greatest win. I can’t think of any other car in the world that would have given me the opportunity to achieve the speeds we did.”- Sir Stirling Moss

Called SLR for Sport Leicht-Rennen (“Sport Light-Racing” in English) the 300 SLR was the world’s most advanced race car of its time: direct fuel-injected straight-8 engine, roughly 310 horsepower, and a top speed of around 180 mph (290 km/h).

“The 722 is a really strong car… The fact the car’s really old doesn’t matter—that car, the way it is now, I reckon we’d beat any other cars, anyway!”
- Sir Stirling Moss

Sir Stirling Moss and the Mercedes-Benz 300 SLR #722 are Unbeatable via petrolicious.com

Alfa Romeo

Pour cette édition 2015, Alfa Romeo a sorti de son Musée Historique deux fleurons de la collection : une 1900 Sport de 1954 (138 chevaux, 220 Km/h) et une 750 Competizione de 1955 (1,5l, 145 chevaux et 220 Km/h). 2015-05-12 marque en effet pour Alfa Romeo le 80ème anniversaire de la victoire en 1935 de Carlo Maria Pintacuda/Alessandro Della Stufa, avec une Alfa Romeo 8C 2900 Tipo B, Alfa Romeo ayant raflé cette année-là les six premières places.

Lancia

Lancia vient avec également de sa Collection Historique deux modèles, une Aurelia B20 GT de 1951 qui sera pilotée par Cesare Fiorio en personne, l’italien ayant été Team Manager de Lancia de 1962 à 1989, prenant la tête des activités sportives du groupe FIAT en 1984, avant d’occuper les fonctions de Directeur Technique de Ferrari en F1, puis de Ligier et de Minardi. La deuxième voiture est une Ardea de 1939 qui sera conduite par l’actrice polonaise Kasia Smutniak.

Jaguar

A l’occasion du 80ème anniversaire du constructeur britannique, Jaguar Heritage engage une équipe de neuf modèles emblématiques pour parcourir les 1617 kilomètres des légendaires Mille Miglia. Sur la route, trois Type C, trois Type D, une XK 120, une XK 140 et une berline Mk VII, avec une équipe de pilotes venant du sport automobile, du monde de la musique et du spectacle.

Introducing the ‘Mini Miglia’


In this exclusive video, watch David Gandy, James Martin and more of this year’s Jaguar team prepare for the world’s most beautiful race – Mille Miglia – in the heart of the Scottish highlands.

Mille Miglia 2015 – en résumé

73 constructeurs sont représentés, Alfa Romeo et Mercedes-Benz en tête, avec 38 voitures chacun, Jaguar en comptant 36, Fiat 34, Lancia 30 et Porsche 22, par ordre décroissant. Parmi les engagés, 67 ont effectivement participé à au moins une édition de l’épreuve entre 1927 et 1957. Les vérifications ont eu lieu hier et vous pouvez voir ci-dessous une partie des concurrents.

English summary

Mille Miglia 2015 Participants, Cars & Teams

Over 440 teams from over 40 countries take part in the Mille Miglia 2015 tribute. Eligible cars include only brands and models that took part during the original Mille Miglia between 1927 and 1957. Mercedes-Benz is the most dominant brand this year with over 70 Mercedes-Benz models taking part, most of them 300 SL models. For more information and all participant names and cars visit the Mille Miglia 2015 participant list.

Some of our highlights include the Bugatti Type 35B, Jaguar D-Type, Ferrari 340 America Berlinetta Vignale and of course the Mercedes-Benz 300 SLR that is promised to make various guest appearances at several checkpoints with Sir Stirling Moss behind the wheel!

Bonus via GTspirit

Tour Auto 2015

Et en France, on a le Tour Auto

Source et images :
1000miglia.it

source texte via
Mille Miglia 2015 : 464 voitures au départ ! – endurance-info.com, endurance-info.com

source text via
Live Blog: #MilleMiglia 2015 – Real-time photos, videos and information – gtspirit.com, gtspirit.com

The following two tabs change content below.

Ewen LJ

Team Principal - Fondateur du concept-site superblog DESIGNMOTEUR. Web designer, entrepreneur, passionné par le web, la photographie entre autres et les voitures... depuis toujours soit depuis +25 ans. Depuis octobre 2012, J’écris quelques mots en tant que passionné de l’automobile, de la moto et des sports mécaniques, en axant mes sujets sur le design automobile, la motorisation du véhicule, la communication visuelle des constructeurs, le marketing de la marque, sur l'Économie de l'industrie automobile et sur d'autres thèmes tels que la Mode, l'Art, le Cinéma, le Jeu Vidéo et ses relations avec l'Automobile.

Quelques questions à propos du site pour connaitre vos avis :

Sondage DM été 2016


Comments are closed.