Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR » Auto » Alpine Vision : ultime concept-car avant les Automobiles Alpine de série #AlpineIsBack 16/02/2016

Alpine Vision : ultime concept-car avant les Automobiles Alpine de série #AlpineIsBack 16/02/2016


En ce 16/02/2016, la société des Automobiles Alpine présente à Monaco un nouveau show-car. Le véhicule est proche de la version de série prévu pour fin 2016, et début 2017. Son nom définitif est Alpine A120. L’automobile Alpine 2016 ressemble bien davantage au modèle final, bien plus que les concept Alpine Célébration, présenté lors des 24 Heures du Mans 2015. L’automobile Alpine A120 doit recréer un design mythique rappelant l’Alpine A110 des années 1960-70. Mais cette Alpine next-gen n’est pas l’A110, ni une Automobile Alpine signé par Jean Rédélé. En effet, à l’époque l’entrepreneur était un artisan et a su s’entourer de designers et motoristes d’excellence, pour créer l’auto adaptée au rallye dans mes années 1970. Avec pour seul base, une Renault civile. Cette nouvelle Alpine, enfin, ces nouvelles automobiles Alpine sont de notre époque contemporaine, la volonté du Groupe Renault, d’ingénieur, motoriste, et par une équipe de designer, et de marketing. MAJ 18/02/2016 : Ajout d’infos sur le moteur de la nouvelle Alpine.

Livetweet Alpine Vision

==> Automobiles Alpine au Col de Turini et présentation du show-car Alpine à Monaco #AlpineIsBack

Présentation Alpine Vision

Ce mardi 16 février, le Groupe Renault organise le retour d’Alpine. Carlos Ghosn, Président-directeur général du Groupe Renault et en présence de Bernard Ollivier, Président-directeur général de la Société des Automobiles Alpine, seront présents. Michael van der Sande (qui vient d’être nommé et deviendra au 1er mars le directeur de la marque) devrait également intervenir. Des dizaines de journalistes du monde entier ont été conviés par la marque pour cette présentation, qui se déroule tout au long de la journée, de Monaco, au Col de Turini, à Monaco.

Carlos Ghosn vient de présenter la nouvelle Alpine Vision 2016, en direct à 13h50. De couleur blanche, ce showcar est très proche du modèle de série.

Présentation Alpine Vision à Monaco

Alpine révèle aujourd’hui le show-car Alpine Vision. Élégance, agilité, authenticité : ce coupé deux places à moteur central arrière est un concentré d’Alpine. Alpine Vision préfigure le style et les performances de la voiture de sport de série qui sera révélée avant la fin de l’année. Prochain rendez-vous au Mondial de l’Automobile 2016, à Paris !?!

Fabriquée à Dieppe, en France, celle-ci sera produite à partir de 2017, en Europe puis progressivement dans le reste du monde. Alpine choisit les routes du Rallye Monte-Carlo et les lacets du col de Turini, théâtre de ses plus beaux exploits sportifs, pour donner corps à sa renaissance. Le « A fléché » revient pour occuper une place à part sur le marché sport-premium. Avec une promesse : offrir une expérience alternative aux esthètes comme aux passionnés.

« J’ai choisi le nom Alpine pour ma firme, car cet adjectif représente pour moi le plaisir de conduire sur les routes de montagne. C’est en sillonnant les Alpes avec ma 4CV à boîte 5 que je me suis le plus amusé. Cette conduite passionnante, il fallait que mes clients la retrouvent au volant de la voiture que je voulais construire. Alpine est un nom qui sonne bien, c’est également un symbole. » - Jean Rédélé, Fondateur d’Alpine

De retour dans son écrin : Alpine choisit les routes du Rallye de Monte-Carlo et des Alpes pour signer son retour. Ces montagnes, qui lui ont donné son nom, ont naturellement orienté le style du show-car Alpine Vision. Pureté, authenticité, sens de la glisse, le plaisir de posséder et conduire une Alpine se joue dans la recherche de l’essentiel.

Coupé sportif deux places à moteur central arrière, l’Alpine Vision incorpore toute la génétique d’Alpine dans une interprétation contemporaine. Il suggère les sensations ressenties au volant d’une voiture de sport arborant le logo Alpine :
– l’exaltation associée au frisson que procure le pilotage d’une Alpine,
– l’agilité créée par la légèreté et l’élégance d’une conception allant à l’essentiel,
– l’authenticité d’une voiture de sport qui s’inscrit dans la continuité d’une histoire.

« Construire une descendance à la marque Alpine, lancée en 1955 par Jean Rédélé, représente une émotion et une responsabilité considérables. Pour toutes les équipes qui y participent, c’est une chance et une aventure incomparable. Alpine est l’incarnation de la performance et du plaisir de pilotage le plus pur. » - Bernard Ollivier, PDG de la Société des Automobiles Alpine

L’histoire d’Alpine, c’est la vision de son fondateur Jean Rédélé. C’est l’union de la compétition, de l’ingéniosité technique, du style et du sens du commerce. C’est une véritable saga, émaillée de rencontres et d’échanges, qui vient tout juste de fêter ses 60 ans. Après avoir remporté de nombreuses victoires au volant de sa 4CV Renault modifiée, Jean Rédélé perçoit très tôt le potentiel existant pour créer sa propre marque automobile.

Il y a de la place pour une voiture de conception innovante, équipée d’une mécanique compétitive de grande diffusion, sous une carrosserie légère et attrayante. Voilà pour le principe technique qui présidera directement à la conception de l’A106 et à la naissance officielle d’Alpine en 1955.

Le second principe développé par Jean Rédélé est commercial. Il s’agit de conférer une dimension internationale à son activité par la cession de licences. Entre 1955 et 1995, Alpine produit et vend 30 000 voitures de sport. Disparue commercialement depuis vingt ans, Alpine maintient pourtant sa respiration pendant cette parenthèse. L’activité des anciens de la marque, la ferveur des clubs de passionnés et l’engagement de pilotes privés dans des compétitions nombreuses et variées ne se démentent pas. Tous entretiennent la flamme Alpine jusqu’à cultiver l’espoir fou d’un retour. Un retour désormais programmé.

En complétement, lire : Alpine A110 des années 1960-70

Design de l’Alpine Vision

Pour faire renaître Alpine, créer son premier modèle emblématique et préparer un plan de conquête international, le Groupe Renault mobilise le meilleur de son expertise. Engagée depuis plusieurs mois dans une aventure inédite, Alpine vit et s’organise de manière agile et indépendante, tout en s’appuyant sur la puissance des métiers du Groupe Renault.

Alpine a naturellement accès au savoir-faire du groupe en matière de châssis, de moteurs et de mise au point. L’expertise des « sorciers » de Renault Sport et des équipes qui développent la F1 est bien mise à contribution pour concevoir une vraie Alpine. Il en va de même des fonctions supports du Groupe Renault.
Enfin, la fabrication de la voiture de série sera confiée à l’usine de Dieppe modernisée. Cette usine aux allures d’atelier « sur-mesure » pourra compter sur un panel de fournisseurs sélectionnés pour leur expertise high-tech ou premium.

Alpine Celebration 2015 - Alpine Vision 2016 - profil avant / front side-face

Alpine Celebration 2015 – Alpine Vision 2016 – profil avant / front side-face

Si le bleu est la couleur emblématique d’Alpine, le blanc éclaire de nombreux moments heureux de son histoire. Plusieurs Alpines importantes ont porté une robe blanche. Il y eut notamment les berlinettes A110 – dites « option Olympique » – qui arboraient une bande bleue ou rouge sur le blanc de leur carrosserie.

Cette teinte disponible pour l’année 1968 célébrait le triplé du skieur français, Jean-Claude Killy, aux Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble. Il y eut aussi l’A110 1300G présentée au Salon de Paris en 1970 et, en course, l’A110 1600S n°4 victorieuse au Rallye de San Remo (Italie) en 1971.

Couleur des neiges éternelles et des sommets alpins, le blanc s’associe aujourd’hui au show-car Alpine Vision. Il devient symbole de renaissance, de pureté, de légèreté et d’élégance.

Alpine A110 - Alpine Vision 2016 - profil avant / front side-face

Alpine A110 – Alpine Vision 2016 – profil avant / front side-face

Sketch design de l’Alpine Vision

Alpine Vision 2016 - sketch

Alpine Vision 2016 – sketch

Alpine Vision 2016 - sketch - design extérieur / exterior design

Alpine Vision 2016 – sketch – design extérieur / exterior design

Alpine Vision 2016 - sketch design

Alpine Vision 2016 – sketch design

« Le show-car Alpine Vision pose avec modernité l’univers de référence d’une voiture de sport exclusive signée Alpine. S’y rencontrent la sportivité née de la compétition, le savoir-faire et la patte française valorisant chaque détail. L’Alpine Vision s’adresse aux passionnés et aux esthètes. Et le style de notre future voiture de série s’en rapproche à 80%. » - Antony Villain, Directeur du Design Alpine

Design extérieur de l’Alpine Vision

On découvre une livrée blanche comme la neige des Alpes (ou encore Alpine au couleur pelage de la lapine blanche des Alpes !? :p), un petit coupé bi-place, tout en courbe, musclé, et aux ligne affirmée. Sans faire trop dans le néo-rétro les rappels à l’A110 sont présents, à commencer par la face avant à 4 phares et des courbes vues sur les autos des années 1960. L’Alpine Vision n’est pas encore à 100% l’Alpine A120 qui sera présenté à la fin de l’année (à Paris ?) mais là c’est un « show car ».

Alpine Vision 2016 - avant / front

Alpine Vision 2016 – avant / front

Alpine Vision 2016 - toit avant / front top

Alpine Vision 2016 – toit avant / front top

Alpine Vision 2016 - optique avant / front light

Alpine Vision 2016 – optique avant / front light

L’Alpine Vision représente la voiture de sport performante, élégante et légère, dédiée au plaisir automobile le plus pur. Silhouette basse et effilée, capot bombé accueillant deux paires de phares ronds, flancs creusés, ailes arrière marquées dont le resserré accompagne une poupe fuyante griffée de feux horizontaux : il s’agit bien d’une Alpine.

Alpine Vision 2016 - profil avant / front side-face

Alpine Vision 2016 – profil avant / front side-face

Alpine Vision 2016 - profil / side-face

Alpine Vision 2016 – profil / side-face

Le « A fléché » signe les ailes avant et les flancs. Et les références plus subtiles à l’A110 et aux autres modèles emblématiques ne manquent pas. L’Alpine Vision évoque la performance et la fluidité. À l’extérieur, comme à l’intérieur, les structures et la technologie sont magnifiées. Les jantes diamantées évoquent la vélocité et l’élégance. La poupe épaulée incorpore des entrées d’air sur les custodes favorisant le refroidissement du moteur placé en position centrale arrière.

Alpine Vision 2016 - profil arrière / rear side-face

Alpine Vision 2016 – profil arrière / rear side-face

Alpine Vision 2016 - jante / wheel

Alpine Vision 2016 – jante / wheel

Alpine Vision 2016 - profil face arrière / rear side-face

Alpine Vision 2016 – profil face arrière / rear side-face

Alpine Vision 2016 - arrière / rear - zoom

Alpine Vision 2016 – arrière / rear – zoom

Alpine Vision 2016 - rétroviseur / wing mirror

Alpine Vision 2016 – rétroviseur / wing mirror

Alpine Vision 2016 - optique arrière / rear light

Alpine Vision 2016 – optique arrière / rear light

Les feux arrière étirés incorporent une signature lumineuse distinctive en « X ». Le dessin de la lunette arrière respecte la forme emblématique popularisée par l’A110 en son temps.

Alpine Vision 2016 - arrière / rear

Alpine Vision 2016 – arrière / rear

Design intérieur de l’Alpine Vision

Alpine Vision 2016 - sketch - design intérieur / interior design

Alpine Vision 2016 – sketch – design intérieur / interior design

Alpine Vision 2016 - intérieur / interior

Alpine Vision 2016 – intérieur / interior

Stricte deux places, l’Alpine Vision propose un habitacle spartiate mais cossu. Derrière le volant, on trouve un combiné d’instruments avec écran personnalisable, surmonté d’une visière en carbone. Inspiration compétition, les sièges baquets tendus d’un revêtement cuir/tissu intègrent des harnais à verrouillage central. Le pédalier et le repose-pied en aluminium sont frappés de trois triangles évoquant les sommets alpins tandis que la console centrale, partiellement revêtue de cuir intègre des commandes à basculeurs rétro-éclairés dans une tonalité « bleu Alpine ».

Alpine Vision 2016 - sketch design - volant / steering wheel

Alpine Vision 2016 – sketch design – volant / steering wheel

Volant à 3 branches, planche de bord avec surpiqures bleues, deux superbes baquets matelassés, écran de navigation et montre …comme l’A110 ! Et on note l’absence de levier de vitesse. Donc, à priori, la nouvelle venue sera équipée d’une boite de vitesse EDC (Efficient Dual Clutch).

Alpine Vision 2016 - starter

Alpine Vision 2016 – starter

Un chronomètre et une tablette tactile servant d’interface pour les systèmes navigation/multimédias complètent l’habitacle. Les designers ont également intégré un bouton Start pour « starter » le moteur.

Alpine Vision 2016 - volant / steering wheel

Alpine Vision 2016 – volant / steering wheel

Dès l’ouverture de la portière, le ton est donné : le marchepied en aluminium, signé des noms des concepteurs du show-car, invite à prendre place à bord d’une création unique.Les contrastes entre matières et couleurs rythment l’habitacle. Les détails travaillés jouxtent les pièces à l’allure brute de traitement. L’émotion visuelle s’accompagne d’une émotion tactile.

En faisant appel au cuir, aux microfibres, à l’aluminium et au carbone, l’habitacle joue la carte d’une atmosphère contemporaine. Les éléments high-tech marient les pièces évoquant la compétition et celles se référant à l’héritage Alpine. Ainsi, la commande d’ouverture de portière rétroéclairée contraste avec le garnissage de cuir noir damassé, souligné de surpiqûres blanches, habillant les contreportes. Les sièges aussi interprètent ce jeu d’oppositions créateur de tensions. De style baquet, ils intègrent un harnais à boucle de fermeture en aluminium brossé inspiré de la compétition. Le cuir matelassé les habillant s’associe à un tissu microfibre sensuel et technique à la fois.

Alpine Vision 2016 - habitacle / cockpit

Alpine Vision 2016 – habitacle / cockpit

Face à lui, le pilote dispose d’un combiné d’instruments constitué d’un écran personnalisable, sous visière carbone. Les deux pédales, comme le repose-pied en aluminium, sont frappées de trois triangles évoquant les sommets alpins.

Le volant à trois branches, lui aussi en aluminium, est doté d’une épaisse jante recouverte de cuir noir surpiqué. Encadré par les palettes de passages de vitesses, il loge un bouton « Sport » évocateur. Les principales commandes à basculeurs sont rehaussées d’un rétro-éclairage d’une tonalité « bleu Alpine » illuminant aussi le centre des aérateurs.

Au centre, la console repose sur une structure aluminium bien visible et revêtue de cuir. Aérienne, elle semble flotter dans l’habitacle. En son sein, la tablette tactile multimédia jouxte un chronomètre circulaire. Immédiatement à portée de main, la commande « Start », protégée par une goupille, ne fera pas longtemps barrage à la tentation. L’explosion des sens est imminente.

« Alpine Vision explore le registre de la sportivité avec tous les marqueurs associés à la voiture de sport « à la française ». C’est un objet de séduction, de sensations. C’est une voiture qui procure un plaisir intense au pilotage, particulièrement sur route sinueuse. Un bolide aux lignes intemporelles et au caractère unique. Mais nous avons cherché à y incorporer un autre ingrédient essentiel : l’élégance. Le style, les matériaux, l’ambiance à bord et l’attention portée à chaque détail en témoignent. » - Laurent Negroni, Designer Intérieur du Show-car Alpine Vision


Moteur de l’Alpine Vision

Il ne reste plus qu’à découvrir quel moteur sera installé à l’arrière de la nouvelle Alpine. Renault a annoncé le 0 à 100 km/h en moins de 4,5 secondes.

Alpine confirme qu’il s’agira bien d’un 4-cylindres turbo, lequel « délivrera sa puissance dans une sonorité évocatrice » et entre 250 et 300 ch. Le bloc est associé à une boite à double embrayage à 7 rapport, automatisée – très probablement dérivée de la boîte EDC à double embrayages, commandée par des palettes au volant. De ce que l’on peut dire, la mécanique de la nouvelle Alpine pourrait être le 1.6-litre turbo de la Renault Clio RS poussé bien au-delà des 200 ch.

Sans communiquer de chiffre officiel sur le poids de l’engin, le constructeur parle d’un châssis léger, particulièrement apte à négocier les virages et à s’en sortir avec vélocité. Au delà de la puissance pure ou vitesse maximale, ce sont les performances en accélération et les sensations de pilotage qui seraient ici mises à l’honneur.

Le moteur 4 cylindres turbo délivre sa puissance dans une sonorité évocatrice. Et parce que l’Alpine Vision cultive avant tout la légèreté, chaque kW et chaque Nm nourrissent directement les sensations. Les freins puissants et endurants sont à l’unisson du plaisir et des performances.

MAJ 18/02/2016

La nouvelle Alpine sera animée par le 4 cylindres turbo mais ce ne sera pas le 1,8 litre de la Clio RS. « Nous avons conçu spécialement pour l’Alpine un tout nouveau moteur » a déclaré au Point Michael van der Sande qui n’a pas voulu ajouter d’autre détail que la suralimentation par turbo. Ce moteur compact mais puissant devrait servir aussi aux autres hauts de gamme de Renault qui, Talisman ou Espace.

La nouvelle Alpine adopte un châssis en aluminium qui, à 1 100 kilos, n’a pas permis de descendre à la tonne espérée dans le cahier des charges. Mais la faisabilité industrielle de l’Alpine, qui s’appellera A120 en référence directe à la glorieuse berlinette A110, sera moins cher à produire, et donc permettra d’être plus accessible que ses rivales à moteur de puissance équivalente, entre 250 ch et 300 ch.


Business de l’Alpine Vision


Photos de l’Alpine Vision

Alpine Vision 2016 - profil / side-face - sur route / on road

Alpine Vision 2016 – profil / side-face – sur route / on road

Alpine Vision 2016 - profil avant / front side-face - sur route / on road

Alpine Vision 2016 – profil avant / front side-face – sur route / on road

Alpine Vision 2016 - profil arrière / rear side-face - sur route / on road

Alpine Vision 2016 – profil arrière / rear side-face – sur route / on road

Alpine Vision 2016 - profil avant / front side-face

Alpine Vision 2016 – profil avant / front side-face

Alpine Celebration 2015 - Alpine Vision 2016 - jante / wheel

Alpine Celebration 2015 – Alpine Vision 2016 – jante / wheel

Alpine Celebration 2015 - Alpine Vision 2016 - avant / front

Alpine Celebration 2015 – Alpine Vision 2016 – avant / front

Alpine Celebration 2015 - Alpine Vision 2016 - arrière / rear

Alpine Celebration 2015 – Alpine Vision 2016 – arrière / rear


Livetweet Alpine Vision

==> Automobiles Alpine au Col de Turini et présentation du show-car Alpine à Monaco #AlpineIsBack


English summary

At the home of the world-famous Monte Carlo Rally and on the Col de Turini, site of some of racing’s most memorable moments, Groupe Renault today announced plans for a new Alpine sports car, and unveiled the Alpine Vision show car.

“Motorsports and sports cars are deeply rooted in the DNA of Groupe Renault. Earlier this month we announced our return to Formula One with a Renault team, and today we are announcing Alpine. This is an exciting next step in our strategy to leverage talent and technology between road and track, and we look forward to reaching new customers in the sport premium cars segment.” - Carlos Ghosn, Groupe Renault Chairman and CEO

The show car Alpine Vision combines sensual design with outstanding agility, true to the great Alpine A110 Berlinette loved and admired by enthusiasts around the world. Alpine Vision is powered by a new 4 cylinder turbocharged engine, built by experts at Renault Sport, and its low weight will allow the car to achieve 0 to 100 km/h (62mph) in less than 4.5 seconds – the target for the future production model.

Alpine will be managed by a small team of passionate experts within Groupe Renault, with one sole mission – to meet and exceed the expectations of the demanding sport premium customer. Michael van der Sande will lead as Alpine Managing Director, and Antony Villain will head Alpine design. Alpine will draw on the extensive resources of Groupe Renault, and Renault Sport.

“All of us at Alpine are proud to have been entrusted with the task of bringing back Alpine to sports car lovers around the world. Our job is to faithfully re-interpret famous Alpines of the past and project Alpine into the future with a beautifully designed, agile, high-performance sports car. Our Alpine Vision show car is immediately recognizable as an Alpine yet resolutely modern. We look forward to revealing the production model later this year.” - Michael van der Sande, Alpine Managing Director


Alpine is back!


(EN) The driver opens the door and admires the aluminium door sill and quilted leather upholstery! He slips into the bucket seat, touches the steering wheel, then pushes the Start button to fire up the four-cylinder turbocharged engine. With his fingertip, he selects a gear. Less than 4.5 seconds later, he’s travelling at 100kph…
(FR) Le pilote approche, ouvre la portière. Marche pied en aluminium et cuir matelassé l’accueillent. Calé dans le siège baquet, il effleure le volant puis actionne le bouton Start. Le moteur 4 cylindres Turbo s’éveille. Le pilote engage une vitesse du bout du doigt. En moins de 4,5 secondes, il est propulsé à 100 km/h.


MAJ 18/02/2016 : Ajout d’infos sur le moteur de la nouvelle Alpine.

==> Alpine Vision : un potentiel business animé par et pour Renault Sport – Debriefing via revue presse éco

Source et images :
Alpine, Groupe Renault

The following two tabs change content below.

Ewen LJ

Team Principal - Fondateur du concept-site superblog DESIGNMOTEUR. Web designer, entrepreneur, passionné par le web, la photographie entre autres et les voitures... depuis toujours soit depuis +25 ans. Depuis octobre 2012, J’écris quelques mots en tant que passionné de l’automobile, de la moto et des sports mécaniques, en axant mes sujets sur le design automobile, la motorisation du véhicule, la communication visuelle des constructeurs, le marketing de la marque, sur l'Économie de l'industrie automobile et sur d'autres thèmes tels que la Mode, l'Art, le Cinéma, le Jeu Vidéo et ses relations avec l'Automobile.

Quelques questions à propos du site pour connaitre vos avis :

Sondage DM été 2016


Comments are closed.