Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR » Auto » Shelby rencontre Ford – la légende de la Mustang et du Cobra – Shelby GT350

Shelby rencontre Ford – la légende de la Mustang et du Cobra – Shelby GT350


Ford à récemment présenté la Mustang génération 2015, en 2014, cinquante ans après la première Mustang de l’histoire. Le dénommé Shelby signe la Mustang préparé sport. La Mustang prend alors le patronyme de Shelby GT 350.

Shelby rencontre Ford / le Mustang & le Cobra

En 1964, Ford connait un succès sans précédent avec la « nouvelle » Ford Mustang. Très vite Ford se rend compte qu’il a besoin d’ajouter un modèle plus sportif à la gamme existante. Comment faire !? Shelby et l’Histoire répond à Ford.

Aparté historique

Carroll Shelby, déjà très jeune, était attiré par les courses automobiles auxquelles il assistait dans les arènes de Dallas avec son père. Après quelques périples lors de la World War II en tant que pilote d’avion de l’US Air Force, puis quelques déboires dans l’exploitation pétrolière et l’élevage de poulets et dressage de cobras. Shelby décide alors de tout abandonner et de se consacrer à ses passions, l’automobile sportive et le sport automobile. En 1958, il fait ses débuts en Formule 1 au Grand Prix de France avec la Scuderia Centro Sud. Au pilotage d’une Aston Martin DB3S, il remporte les 24 Heures du Mans 1959. En 1960, en championnat USAC, il remporte une belle victoire à Castle Rock, parmi d’autres, au volant de la Scarab du Team Reventlow.

Hey! Le logo du team est représenté par un scarabée et deux Cobra.

C’est une dispute personnelle entre Henry Ford et Enzo Ferrari qui a donné à Carroll Shelby l’occasion de se hisser au plus haut niveau. En 1963, Enzo Ferrari avait accepté de vendre sa compagnie à Ford, mais a changé d’avis à la toute dernière minute. Henry Ford furieux, a donc donné l’ordre qu’un programme GT Européen Ford soit mis sur pied pour déloger Ferrari du championnat européen d’endurance.

Carroll Shelby était ami et collaborateur de Lee Iacocca, alors membre de l’équipe dirigeante chez Ford. Il fut appelé à la rescousse pour détrôner les Ferrari en Endurance au Mans. Et ce fut chose faite, l’écurie Shelby American, dont Carroll Shelby était propriétaire et dirigeant technique, remporte les 24 Heures du Mans en 1966 avec la (célèbre) Ford GT40.

source texte : Madness US Cars – Carroll Shelby

Après de nombreuses courses et d’essais de prototypes, il termine alors sa carrière de pilote. Après avoir rangé casque et gants, Shelby tente en 1961 de réaliser son rêve de gosse : battre les Ferrari avec une voiture de sport américaine, qui coûterait trois fois moins cher que les mécaniques hors de prix et sophistiquées du Cavallino Rampante. (Son rêve donne naissance en 1962 à la Shelby Cobra 260, mythique)

Shelby & AC = AC Cobra 260

Ainsi, Shelby avec l’idée de créer une voiture sportive américaine pour concurrencer Ferrari sur les circuits s’est mis en quête d’un châssis qu’il pourrait modifier et préparer à sa guise afin de le rendre ultra compétitif. Sa quête l’amènera donc chez AC. Shelby proposa au Frères Hurlocks, les propriétaires de la firme AC de placer dans leur voiture un nouveau moteur V8 que Ford venait de concevoir et qui deviendra plus tard le fameux 289 ci (4,7 litres). L’automobile AC Cobra 260 voit le jour en 1962, est puissante et bénéficie d’un rapport poids/puissance très élevé.

La légende de la Cobra est née, et la Shelby Cobra Daytona Coupé est de taille à battre les Ferrari 250 GTO en course.

Shelby & Ford = Shelby GT 350

Il répond à Ford en 1965 en développant la Shelby GT 350 basée sur la Mustang afin de concurrencer Chevrolet et Plymouth sur le secteur hautement concurrentiel des muscle cars. Il signe par la suite la préparation des Mustang Fastback V8 390 GT ainsi que celle de la Dodge Charger V8 440 utilisées dans le film d’anthologie Bullitt de 1968, qui finit de parachever le statut de star de Steve McQueen.

source texte : Synthèse de Wikipedia – Carroll Shelby

Ford a donc besoin d’ajouter un modèle plus sportif à la gamme existante des Mustang, principalement pour courir en championnat américain du Sports Car Club of America (SCCA). A l’époque « gagner des courses le dimanche c’est vendre des autos le lundi ». La Mustang de série, même la mieux lotie en options (et elles n’en manquent pas), n’est pas de taille face à Chevrolet avec sa Corvette et surtout, sa Camaro ainsi que Plymouth avec sa fameuse Hemi Cuda. Le SCCA est un organisateur de compétitions automobile sur route et sur circuit, de rallyes et d’autocross aux États-Unis. Fondé en 1944.

source texte : Synthèse de Wikipedia – Sports Car Club of America

Shelby, vainqueur de nombreuses courses avec ses Cobras motorisés par Ford, fut l’homme de la situation pour rejoindre Ford.

Le designer automobile Ford de l’époque Lee Iacocca (le père du dessin final de la Ford Mustang), charge l’ancien pilote de course émérite Carroll Shelby, remarqué par la direction de Ford pour ses prouesses avec la fameuse AC Bristol devenue AC Cobra par la greffe du V8 Ford, de faire des Mustang plus sauvages en vue d’une production en série restreinte pour l’homologation dès la saison 1965, en classe B pour aller remporter le championnat américain de ce qui s’appellera par la suite le championnat NASCAR.

Les premiers exemplaires prototypes sont fabriqués en décembre 1964 par Shelby American, la société créé alors par Carroll Shelby.

Shelby-American Inc. est une marque et ancienne écurie automobile américaine fondée par l’ancien pilote Carroll Shelby spécialisé dans la modification de modèles Ford et en particulier de la Ford Mustang. La marque deviendra célèbre à partir de 1962 avec l’AC Cobra, un dérivé musclé de la petite anglaise AC Bristol, et finira d’asseoir sa notoriété grandissante avec la Shelby GT 350 ainsi que la Shelby GT 500, faisant de son nom une légende.

Ces GT350 sont basés sur des Ford Mustang 289 ‘HiPo’ (ou dénommé K-code) avec le V8 289 à poussoirs mécaniques qui développe 271 ch. Shelby en ajoutant une pipe d’admission et un carburateur 715 CFM Holley, ainsi qu’une ligne d’échappement très libéré avec des collecteurs spécifiques annonce une puissance de 306 ch. !

+ de précisions sur la mécanique et le Ford 289 HiPo (K-code) / Ford 289 K-code engine in a Shelby GT 350. (EN)

Je vous invite à voir le site Madness US Cars pour les détails des modifications mécaniques : La fabuleuse histoire des Mustang Shelby

La transformation du coupé Mustang Fastback en voiture de hautes performances se fera dans les ateliers de Carroll Shelby à Venice, en Californie. Si la voiture est aisément reconnaissable à sa livrée blanche barrée de bandes bleues et à son capot en polyester doté d’une prise d’air, les principales différences qui la distinguent des Mustang de série sont dissimulées au regard.

Pour parvenir à ce résultat, Carroll Shelby a procédé à de nombreuses transformations : le V8 de 289 ci (4,7 litres) y est affûté grâce notamment à des collecteurs spécifiques, avec différentiel à glissement limité, vilebrequin spécial, taux de compression porté à 11, carburateur Holley quadruple corps, admission par pipe spéciale en aluminium, échappements spécifiques. Deux couvre-culbuteurs ailetés en aluminium et frappés du cobra (devenu l’emblème de la marque) complètent l’ensemble accolé à une boîte de vitesses manuelle Borg-Warner à quatre rapports de type T10 et un carter d’huile avec une contenance revue à la hausse. Pour parer à ce surcroît de vitamines, les suspensions sont renforcées et des freins à disques montés à l’avant. Ce traitement permet de passer la puissance à 306 chevaux à 6 000 tr/min contre 271 chevaux à l’origine. Baptisée Shelby GT 350, la voiture développe un couple monstrueux de 45,5 mkg à 4 200 tr/min et atteint plus de 200 km/h.

Les transformations effectuées sur la Mustang de base par Shelby dépasseront largement les prévisions. Le succès aura comme conséquence la diffusion de plus de 500 exemplaires en 1965 alors que la construction de cent voitures suffisait à l’homologation. Cette réussite sera encore amplifiée l’année suivante.

En 1967, la carrosserie est sensiblement retouchée : le capot est allongé et surmonté d’une volumineuse entrée d’air, la face avant reçoit des projecteurs longue portée, alors que la poupe se prolonge par un becquet. Contrairement aux premières GT 350, la direction et les freins reçoivent un dispositif d’assistance. C’est cette année-là que la GT 350 se voit adjoindre une grande sœur, la désormais mythique GT 500.

source texte : Synthèse de Wikipedia – Shelby-American Inc. + Wikipedia – Carroll Shelby International

Bonus sur le web : Shelby story

Je vous invite à (re)découvrir le très gros dossier paru en 2003 : Carroll Shelby, sa vie, son œuvre sur Motorlegend Shelby story (FR)

2014 Back to Futur / Shelby Venice

Shelby Venice Wheel Teaser

Shelby Venice Wheel


Introducing the Shelby Venice, the first in a line of premium, one-piece forged wheels from Shelby American. Made exclusively in the USA by Weld Racing for Shelby American, these wheels are some of the strongest, lightest 20″ offerings ever to be available for the ’05-’14 Mustang. The Venice is offered in two sizes – 20 x 9.5 and 20 x 10.5, and three finishes – Polished, Black, and Machined Black. All three finishes are coated with a crystal clear new ATC nano-ceramic barrier that makes them easy to clean and will keep them looking brand new. The staggered fitment allows you to maximize the amount of rubber you can fit under your Mustang and Shelby for optimal performance.

2014 Back to Futur / Shelby GT350

Shelby, voilà un nom qui fait partie l’histoire de l’Automobile (et on vient de le voir ensemble) et de la plus célèbre de Muscle Car américaine : la Mustang. Ford l’a bien compris et continu de faire vivre la légende de l’Ouest américain. Cette 6ème génération de Mustang a été préparée par le team Shelby. En ce moment (novembre 2014), il y a le Los Angeles Auto Show, la Shelby GT350 vient d’être présenté (lors de la Journée Presse du 18 novembre 2014)

Shelby GT350 - avant - LA Auto Show 2014

Shelby GT350 – avant – LA Auto Show 2014

Ford performance heritage videos

Ford performance heritage (1/5)


Ford has a legendary performance heritage that spans almost every racing series around the world. Lessons learned on the race track help influence Ford’s lineup of performance vehicles for consumers.

Ford performance driving DNA (2/5)


Form and functionality come together in the development of Ford performance vehicles, marrying engineering and design to create great looking and fun to drive cars.

Ford performance and powertrain (3/5)


Ford takes on a race-minded mentality for its race cars that it does for its performance cars for its customers.

Ford performance design (4/5)


Our proven racing pedigree doesn’t stop at the finish line. See how track-inspired design cues make their way onto a new performance sports car coming soon from Ford.

Ford performance: the all-new Shelby GT350 Mustang = the final (5/5)


Performance is our business and the story continues with the introduction of the all-new Shelby GT350 Mustang, one of the most iconic performance Mustang nameplates of all time. The Shelby GT350 Mustang is a thoroughbred capable of tackling the world’s most challenging roads and racetracks.

‘When we started working on this car, we wanted to build the best possible Mustang for the places we most love to drive – challenging back roads with a variety of corners and elevation changes – and the track on weekends,’ said Raj Nair, Ford group vice president, Global Product Development. ‘Every change we made to this car was driven by the functional requirements of a powerful, responsive powerplant – nimble, precise handling and massive stopping power.’

Le design de la Shelby GT350

Le châssis est revu et optimisé. La face avant est élargie avec des panneaux en aluminium. Light is right! telle la devise de Caroll Shelby.

Shelby GT350 - profil

Shelby GT350 – profil

Shelby GT350 - arrière

Shelby GT350 – arrière

Walk around the Ford Shelby GT350 Mustang LA AutoShow

‘Everything we changed on GT350 is purely functional-driven design, with the goal of improving the overall performance of the car,” said Chris Svensson, Ford design director, The Americas. “We optimized the aero shape of the car, and then fine-tuned what was left to increase downforce and cooling airflow.’

Le design intérieur de la Shelby GT350

Shelby GT350 - Intérieur

Shelby GT350 – Intérieur

A l’intérieur, l’orientation performance et efficacité est confirmée par un volant à méplat* et deux sièges baquets signé Recaro
*volant sport à méplat (base plate)

Shelby GT350 - siège

Shelby GT350 – siège

La mécanique de la Shelby GT350

Le freinage est confié à Brembo avec des étriers 6 pistons à l’avant et 4 à l’arrière, logés dans des jantes en 19’’ chaussées en Michelin Pilot Super Sport, tandis que la suspension bénéficie de la technologie ‘MagneRide’ pour une adaptation ultra rapide aux conditions de roulage.

Shelby GT350 - jante

Shelby GT350 – jante

Le moteur de la Shelby GT350

Ford - 5.2-liter V8 in the 2016 GT 350 Mustang

Ford – 5.2-liter V8 in the 2016 GT 350 Mustang

Ford Coyote 5.2-liter V8 in the 2016 GT 350 Mustang: Bloc V8 atmosphérique, la cylindrée est portée à 5,2 L. Le team Shelby, basé à Dearborn, propose des choix techniques audacieux avec notamment un vilebrequin plat favorisant les hauts régimes (zone rouge à 8000 tr/min !) et offrant plus de compacité dans le bas moteur pour ainsi baisser le centre de gravité.

‘The final product is essentially an all-new powerplant unique to GT350 – and one that takes true advantage of the new chassis dynamics of the Mustang platform,’ said Jamal Hameedi, chief engineer, Ford Global Performance Vehicles. ‘Make no mistake, this is an American interpretation of a flat-plane crankshaft V8, and the 5.2-liter produces a distinctive, throaty howl from its four exhaust tips’

La puissance est annoncée comme supérieure à 500 ch. et le couple est de 542 Nm. Le tout associé à une boite manuelle 6 vitesses et différentiel Torsen.

Pour rappel le moteur de la Mustang VI avec le bloc 5,0 L de 426 ch. Lire la suite … The pony car, the Mustang 2015, arrive en Europe + celebrate 50 Years Empire State Building – Design et moteur de la Mustang VI

La Shelby GT350 en Europe !?

La Mustang VI représente l’arrivée de la première Ford Mustang en Europe. Jim Farley, le nouveau vice-président de Ford pour l’Europe, le Moyen Orient et l’Afrique a apporté les premiers éléments de réponses sur l’import de Shelby en Europe (ou non). La réponse est :

« Nous verrons, je ne sais pas. A mon avis, je vais faire autre chose en Europe que de conduire ce genre de voiture ! Je vais plus probablement conduire des Fiesta, des Peugeot, des Renault, des Skoda ou même des Dacia et des Seat. Des voitures qui comptent vraiment. (NDLA : dans le chiffre d’affaire de l’entreprise) » - Jim Farley, Executive Vice President and President, Europe, Middle East and Africa

Source texte : via Blogautomobile.fr : Ford Mustang Shelby GT350 : Quelques infos

Pour aller plus loin (Go Further;) je vous invite à aller sur le site Ford et cette page : Two of the Original Shelby GT350 Mustang Prototypes to Meet Up in Tulsa, Oklahoma (EN)

On terminera cet article/dossier par un hommage à Carroll Shelby (1923 – 2012)

Every morning I wake up with new ideas - Carroll Shelby, American automotive designer, racing driver and entrepreneur

Source et images :
Ford, Shelby American

The following two tabs change content below.

Ewen LJ

Team Principal - Fondateur du concept-site superblog DESIGNMOTEUR. Web designer, entrepreneur, passionné par le web, la photographie entre autres et les voitures... depuis toujours soit depuis +25 ans. Depuis octobre 2012, J’écris quelques mots en tant que passionné de l’automobile, de la moto et des sports mécaniques, en axant mes sujets sur le design automobile, la motorisation du véhicule, la communication visuelle des constructeurs, le marketing de la marque, sur l'Économie de l'industrie automobile et sur d'autres thèmes tels que la Mode, l'Art, le Cinéma, le Jeu Vidéo et ses relations avec l'Automobile.

Quelques questions à propos du site pour connaitre vos avis :

Sondage DM été 2016


Comments are closed.