Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR » Sport » Nissan GT-R LM NISMO : le prototype LMP1 à traction avant de 1200 ch. Au WEC et au Mans en 2015

Nissan GT-R LM NISMO : le prototype LMP1 à traction avant de 1200 ch. Au WEC et au Mans en 2015


En cette première journée du Chicago Auto Show, Nissan a présenté officiellement et pour la première fois au media, à la presse et au public, le prototype LMP1 Nissan GT-R LM NISMO engagé au championnat du monde d’endurance de la FIA, World Endurance Championship en anglais, ou WEC ; et donc, engagé au 24h du Mans 2015.

Comme je le disais en introduction, le #CAS2015 a ouvert ses porte à la presse et @NissanUSA reveals the #NISMO #GTR to the public for the first time at their #CAS15 Welcome Reception!’

Des clichés ont été pris il y a quelques semaines sur le circuit d’Austin (Texas) et avaient révélé le choix technique particulier pris par Nissan. Ainsi, à l’inverse des futurs adversaires du constructeur japonais, Audi, Porsche ou Toyota, la Nissan LMP1 présentera un moteur à l’avant et une transmission avant également ! Ce qui explique la présence d’un long capot avant et les pneumatiques plus larges à l’avant.

Le programme intensif de tests de la Nissan GT-R LM NISMO qui a débuté en Arizona l’année dernière, se poursuit cette semaine sur le circuit des Amériques au Texas, où l’équipe exploite les températures plus élevées qui règnent dans le sud des Etats-Unis.

L’annonce de la Nissan GT-R LM NISMO au Super Bowl 2015

La nouvelle Nissan GT-R LM NISMO, a été officiellement présentée, avec un design atypique, lié à un pari technique audacieux. D’abord annoncé à la TV, lors de la plus grande visibilité possible « offert » au media, le Super Bowl, la finale du championnat de football américain, et devant près de 110 millions de téléspectateurs, que Nissan a présenté son nouveau prototype.

Le projet de la Nissan GT-R LM Nismo a commencé début 2014, avec pour ingénieur en chef Ben Bowlby et une équipe répartie entre les États-Unis, le Japon et l’Angleterre. Le budget de Nissan pour le développement de cette voiture est relativement important, avec pour preuve la promotion fait par Nissan pour son engagement au 24 heures du Mans avec un spot au Superbowl dont le coup est estimé à 18 millions de dollars.

Nissan 2015 LMP1: GT-R LM NISMO – #GTR #HeroComesHome


Introducing the GT-R LM NISMO – This is the Nissan NISMO entry to the 2015 Le Mans 24 Hour race, in the LM P1 category.

Le constructeur japonais a interprété de façon audacieuse et innovante le règlement technique de cette épreuve, en concevant une voiture à moteur avant et roues avant motrices, propulsée par un 3 litres V6 essence double turbo et un par un système de récupération d’énergie cinétique.

« Nous sommes fiers de dévoiler la Nissan GT-R LM NISMO dans le cadre du Super Bowl. L’association de deux des épreuves les plus regardées au monde que sont le Super Bowl et les 24 Heures du Mans, représentait une opportunité unique de présenter notre programme sportif le plus ambitieux de ces dernières années. » - Roel de Vries, Global Head of Marketing and Brand Strategy of Nissan

La GT-R est notre porte étendard. L’ultime GT-R prolonge une lignée sportive qui remonte à plus de trois décennies avec NISMO, notre bras armé pour la compétition et pour nos voitures à hautes performances. Le Mans stimule la recherche et nous mènera vers une innovation encore plus marquée sur nos voitures de série. Nous allons endosser le rôle de jeunes nouveaux au Mans et nous serons confrontés aux meilleurs du monde. Mais nous sommes prêts.

La nouvelle voiture courra en LMP1, la catégorie reine en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA. Ce championnat débutera à Silverstone le 12 avril puis se poursuivra à Spa, au Mans, pour les 24 Heures, et au Nürburgring avant de quitter l’Europe pour Les Etats-Unis, le Japon, la Chine et le Moyen Orient.

« Nous innovons autrement. Le développement durable figure en tête de liste de notre agenda et le règlement technique du Mans nous donne liberté de développer de nouvelles idées. Le meilleur résultat que nous avons obtenu au Mans jusqu’à présent est une troisième place au classement général. Nous avons donc un travail à finir. Nous voulons gagner et nous avons les connaissances pour y parvenir devant nos clients, nos collaborateurs et nos fans. La concurrence est exceptionnellement forte au Mans et nous sommes galvanisés par le challenge que cela représente. » - Shoichi Miyatani, President of NISMO

« Notre programme LM P1 établit la connexion entre NISMO sur la route et NISMO sur les circuits. Il expose l’ADN de notre marque face à une audience d’envergure mondiale. Nous choisissons le sport automobile pour les histoires qu’il permet d’écrire en termes d’innovation technologique mais aussi en termes d’aventures humaines que nous pouvons raconter à travers tous les canaux de communication qui s’ouvrent à nous aujourd’hui. Nous innoverons sur et en dehors des circuits. Vous pouvez être assurés qu’il ne s’agit que du début de notre histoire. » - Darren Cox, Global Head of Brand, Marketing & Sales, NISMO

La présentation Design & Moteur de la Nissan GT-R LM NISMO

Nissan GT-R LM NISMO - sur circuit - face avant

Nissan GT-R LM NISMO – sur circuit – face avant

Le design de la Nissan GT-R LM NISMO

Nissan réinterprète le règlement actuel via son designer Ben Bowlby qui a décidé de placer le V6 3 litres bi-turbo de la GT-R à l’avant du proto. La puissance hybride est récupéré via la transmission avant afin d’augmenter le boost à l’accélération. Bowlby évoque le concept en parlant d’un ‘stick of dynamite’. qui transmet – très rapidement – l’énergie électrique servant à tirer la voiture en sortie de virage. (cf. les échanges Questions & Answers ci-après, propos originaux en anglais de Ben Bowlby)

Nissan donne carte blanche à Ben Bowlby et une grande liberté dans la conception de cette nouvelle voiture.

(EN) Q&A with Ben Bowlby on the 2015 Nissan GT-R LM NISMO

Can you explain the how the different power sources work on the GT-R?

Bowlby: We have a very modern but conventional V6 3.0-liter twin turbo gasoline engine. This is a very efficient engine so it produces a large amount of power using the allotted fuel flow limit. The fuel flow limit is one of the new regulations at Le Mans. We’re not limited by the engine capacity or the boost pressure or the RPM of the engine; we’re limited by how many grams of fuel per second we can burn. So the more efficient you make the engine, the more power you have because you are still burning the same amount of fuel whether you are efficient or inefficient. So if you can make a very efficient engine, you get a lot of power. We are burning a smaller amount of fuel, around 30 percent less than was used by a gasoline engine at Le Mans in 2013, for example.

So we have a gasoline engine efficiently producing a certain amount of power, and then in addition to that we are using a kinetic energy recovery system (ERS). The car is a mass travelling at velocity, and as we slow it down for the upcoming corner we harvest that kinetic energy.

We can then deploy that stored energy to accelerate the car out of the corner, and because the energy recovery system can release the stored energy very quickly, it makes it very powerful. Energy divided by the speed you release that energy equals power. Think about a stick of dynamite. That’s actually quite a small amount of energy, but it is released in a spilt second so it makes a very big bang. The same amount of energy released over a day would hardly even manage to power a light bulb. So it’s all about how fast you release the energy. We want to release the energy very quickly to get the car back up to speed very quickly because it’s nice to spend lots of time at high speed. The key is to store the energy and then release it very quickly, and that’s what makes our system very competitive – providing us with a good amount of power from the ERS, which we can add to the internal combustion engine’s driving power.

Is the GT-R a front-wheel-drive car?

Bowlby: The Nissan GT-R LM NISMO is in automotive-speak a front-engined, front-wheel-drive car. The internal combustion engine drives the front wheels, and the energy recovery system harvests energy from the front wheels. We’ve used the relatively low-powered internal combustion engine to drive the front wheels, and then we add power from the ERS to augment acceleration.

If the GT-R has all this power, will it be faster than the LM P1 cars from other manufacturers?

Bowlby: The LM P1 regulations for manufacturers have four hybrid powertrain options, defined by how much hybrid energy is released from the ERS per lap of Le Mans (the Le Mans track is used as the baseline circuit). You can go in the 2 megajoule class where you can deploy up to 2MJ of energy during one lap of Le Mans and also use quite a lot of fuel. You can go in the 4MJ class and get a little less fuel, the 6MJ class with less still, and then there’s the 8MJ class where you get the least fuel of all but the most recovered energy for deployment and there’s no limit on how powerful the system is – just how much energy is used, so you can either have an awful lot of power for a very short time or a small amount of power for a very long time.

The fuel energy you have, which again can be measured in megajoules, gets cut in proportion to the amount of megajoules you get from your ERS. The way it is worked out by the governing body – the FIA and the ACO – is that if you choose to recover more energy and deploy that, you actually end up with more total energy, even though your fuel energy has been cut slightly. The more megajoules you have, the faster you go. Each megajoule is worth an amount of time per lap, so if you are an 8MJ car compared to a 2MJ car, you should be faster over the course of a lap.

There are however some very big challenges, one of which is that you have to get the car down to the minimum weight because every 10-12 kilos is about half a second a lap around Le Mans. So if you have more weight in the car, that slows you down pretty significantly. The challenge is to package a big, powerful energy recovery system without going over the weight limit, and that is very hard to do. We’re going to be really challenged to make our weight target of 880 kilos for 2015 when half of the weight of the car is the powertrain – engine, ERS and the driveline – so that’s a very big challenge. »

Source texte : Q&A with Ben Bowlby on the 2015 Nissan GT-R LM NISMO

Le design et le moteur de la Nissan GT-R LM NISMO

Nissan GT-R LM NISMO - face avant - Team NISMO

Nissan GT-R LM NISMO – face avant – Team NISMO

Le design de la Nissan GT-R LM NISMO

L’attente est à la hauteur de la surprise, le prototype LMP1 de Nissan propose un concept totalement différent des autres concurrents. Depuis les années 50, placer la puissance dans le dos du pilote était devenu une convention.

Nissan GT-R LM NISMO - sur circuit - profil avant

Nissan GT-R LM NISMO – sur circuit – profil avant

Nissan GT-R LM NISMO - sur circuit - profil arrière

Nissan GT-R LM NISMO – sur circuit – profil arrière

En confiant la direction technique du projet à Ben Bowlby, le créateur de la déjà très étonnante de la ZEOD, le constructeur japonais montre qu’il ne souhaitait pas débarquer au Mans avec « une copie » d’Audi R18 ou de Porsche 919.

Voir en complément : Sous le capot technologique des prototypes des 24 Heures du Mans 2014.

De zéro à la ZEOD : Ben Bowlby parle des courses de voitures électriques

Source: Photothèque de Nissan

De zéro à la ZEOD : Ben Bowlby parle des courses de voitures électriques

Source: Photothèque de Nissan

De zéro à la ZEOD : Ben Bowlby parle des courses de voitures électriques
Japon – La Nissan ZEOD RC a été dévoilée jeudi par le président de NISMO, Shoichi Miyatani, le directeur mondial du secteur des sports mécaniques de Nissan, Darren Cox, et le directeur de l’innovation dans le secteur des sports mécaniques de Nissan, Ben Bowlby, inaugurant ainsi une nouvelle ère dans la compétition d’automobiles électriques.

Le moteur de la Nissan GT-R LM NISMO

Partant du constat que les pneus avant des LMP1 récentes n’étaient – selon lui – pas exploités à leur plein potentiel, Bowlby est reparti d’une feuille blanche pour obtenir une architecture encore jamais vue sur une voiture de course. Résultat, la GTR Nismo est animée par un V6 3 litres biturbo conçu par Cosworth et installé en position centrale avant. Le mouvement est d’abord transmis aux roues avant – chaussées de slicks de plus de 35 cm de large – via une boîte séquentielle 5 rapports et, seulement lorsque le besoin s’en fait sentir, aux roues arrière plus étroites (23 cm de large) via une transmission d’architecture particulièrement complexe afin de libérer l’espace pour deux imposants tunnels d’écoulement d’air débouchant à l’arrière de la voiture, au-dessus du diffuseur.

Nissan GT-R LM NISMO - moteur avant - by Marshall Pruett

Nissan GT-R LM NISMO – moteur avant – by Marshall Pruett

La GTR Nismo, hybride, stocke l’énergie récupérée lors des décélérations non pas dans une batterie, mais dans un volant d’inertie situé sous les pieds du pilote, derrière le moteur. Autre originalité, ce volant n’est pas entraîné électriquement comme sur l’Audi R18 e-tron Quattro, mais mécaniquement via une transmission toroïdale à variation continue. Nissan estime que la puissance cumulée instantanée de cette chaîne de traction hybride se situe entre 1 250 et 1 500 ch.

NDLA : Bon je n’ai pas tout compris, car je n’y connais pas grand chose en méca, donc j’ai mis le texte trouvé sur l’article pertinent du journal Le Point. S’l y a des lecteurs + calés que moi en mécanique ou en ingénierie qui peuvent expliquer, en commentaire, ce serait cool. merci. J’ajoute une vidéo publiée par Nissan sur la CVT :

Nissan Sentra CVT (Continuously Variable Transmission)


Nissan’s CVT transmission is an innovation that delivers uncompromised performance and fuel efficiency. And you’ll love the amazingly smooth accleration it brings to Sentra. Nissan. Innovation that excites.

Bonus – inside NISMO GT-R LM with TopGear

L’idée du designer est donc d’utiliser moins de carburant et plus de puissance hybride. Sur le papier, c’est une idée assez séduisante.

La GT-R de Nissan étonne aussi par la taille de ses pneumatiques, qui sont plus larges à l’avant qu’à l’arrière : 14 pouces pour les gommes avant, 9 pouces à l’arrière.

Le moteur de la GT-R est un bloc V6 de trois litres biturbo essence hybride, avec système de récupération d’énergie cinétique.
Puissance : 1200 ch.
Poids de 880 kg.

Infographie – Nissan GT-R LM NISMO

Nissan GT-R LM NISMO - Infographie

Nissan GT-R LM NISMO – Infographie

Nissan GT-R LM NISMO en 2015

Au final, la nouvelle LMP1 d’usine de Nissan, la GT-R LM Nismo, est un véritable audace technique : par son architecture, c’est un moteur avant ; par sa puissance, le team NISMO annonce plus de 1250 chevaux ; par son mode de motricité, c’est une traction ; par sa philosophie, elle n’a plus rien à voir avec les plus efficaces prototype LMP1 présents au Mans.

Nissan va poursuivre ses tests de développement aux Etats-Unis lors des prochaines semaines. Rendez-vous à Silverstone le 12 avril pour la 1ère épreuve du championnat WEC. Rendez-vous au 13 et 14 juin pour les 24h du Mans 2015.

Les partenaires du team NISMO

Nissan a également annoncé la signature d’un partenariat de 3 ans qui sera mis en avant dans son programme LMP1.

L’horloger suisse TAG Heuer sera le partenaire officiel de l’équipe pour les montres et le chronométrage. Les pilotes LM P1 porteront tous des montres TAG Heuer. Ce partenariat sera animé au niveau mondial par les deux parties, avec plusieurs développements enthousiasmants qui seront annoncés dans les prochains mois.

Partenaire officiel du programme pour les lubrifiants, Motul travaille en collaboration étroite avec le département moteur de NISMO pour développer des produits à hautes performances, compétitifs et efficients. Motul entretient des relations suivies avec NISMO depuis deux décennies et son expansion naturelle en LM P1 s’effectue peu après la victoire de l’iconique MOTUL AUTECH GT-R N°23 dans le championnat de Super GT.

Michelin est le partenaire pneumatiques du programme LM P1. Le manufacturier français a développé des pneumatiques spécifiques pour la Nissan GT-R LM NISMO et fait partie intégrante du vaste programme d’essais de la voiture.

WEC Promo 2015 – Welcome Nissan!

Welcome to your world, the world of state-of-the-art technology, of super competitive racing, of Le Mans prototype, of GT sportscars, of a motorsport family. >Welcome to the 2015 FIA World Endurance Championship. Motorsport at it’s best. Here you’ll see the emotion, the sharing, the story, the dream and the welcome to the WEC.

En février 2015 tous les pilotes de la Nissan GT-R LM ne sont pas encore connu, il y aura cependant Olivier Pla, Harry Tincknell, Tsugio Matsuda et Marc Gené

« Dès que nous avons entamé notre recherche de pilotes, nous avons indiqué que nous souhaitions avoir dans nos rangs un pilote établi dans la catégorie LM P1 qui puisse nous faire profiter de son expérience. Nous avons trouvé en Marc un vainqueur du Mans qui a déjà couru pour deux écuries officielles et qui pourra guider les autres pilotes accédant à la catégorie LM P1. Nous sommes heureux d’accueillir Marc chez Nissan et impatient s de développer avec lui une relation fructueuse. » - Darren Cox, Global Head of Brand, Marketing & Sales, NISMO

And Welcome Nissan!

The 6 Hours of Silverstone,
The Premium World Event : Les 24 Heures du Mans
The 6 Hours of Nürburgring
The Lone Star Le Mans Event at Austin
The 6 hours of Fuji
The 6 hours of Shanghai
The 6 hours of Bahrain
We’re ready, how about you?

Bonus – REPLAY Press Conference – 24 Heures du Mans 2015

(FR)Conférence de Presse – 24 Heures du Mans 2015


Revoir la conférence de presse des 24 Heures du Mans, du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA et de l’European Le Mans Series 2015 qui se déroulera à Paris le jeudi 5 février à 15 heures.

(EN) REPLAY Press Conference – 24 Heures du Mans 2015


Paris, 5th February 2015 at 03:00 p.m. Watch in live the press conference of the 2015 « 24 Heures du Mans », FIA World Endurance Championship and European Le Mans Series.

En complément lire : Sous le capot technologique des prototypes des 24 Heures du Mans 2014

A ce sujet, Nissan en a profité pour publier une vidéo de la GT Academy : GT Academy, de Gran Turismo au volant de la GT-R LM NISMO : PlayStation to Position One

Bonus – Onboard

Jump onboard with Nissan factory driver Harry Tincknell in their NISMO entry to the 2015 Le Mans 24 Hour race, in the LM P1 category.

GoPro: Onboard the 2015 Nissan LMP1 GT-R LM

The GT-R LM NISMO is a front-engined, front wheel drive car that is powered by a V6 3-litre twin turbo petrol engine and a kinetic energy recovery system- It is the ultimate GT-R. Stay tuned as GoPro joins the team on their journey to Le Mans.

Source et images :
Nissan, NISMO

Photographie : Marshall Pruett
via les articles/dossier :

Racer.com
PRUETT: Inside the Nissan GT-R LM NISMO LMP1 program (EN)

Roadandtrack.com
Nissan GT-R LM NISMO: A deep dive with Ben Bowlby (EN)

The following two tabs change content below.

Ewen LJ

Team Principal - Fondateur du concept-site superblog DESIGNMOTEUR. Web designer, entrepreneur, passionné par le web, la photographie entre autres et les voitures... depuis toujours soit depuis +25 ans. Depuis octobre 2012, J’écris quelques mots en tant que passionné de l’automobile, de la moto et des sports mécaniques, en axant mes sujets sur le design automobile, la motorisation du véhicule, la communication visuelle des constructeurs, le marketing de la marque, sur l'Économie de l'industrie automobile et sur d'autres thèmes tels que la Mode, l'Art, le Cinéma, le Jeu Vidéo et ses relations avec l'Automobile.

Quelques questions à propos du site pour connaitre vos avis :

Sondage DM été 2016


2 Commentaires

  1. le transmission par courroie n’est vraiment pas une nouveauté. J’avais la même chose sur ma mob dans les années 70 et c’est aussi le systéme utilisé par la defunte DAF

    • Ewen – Team Principal

      06/12/2015 à 20:06

      Et alors ? C’est quoi le rapport avec cet article qui présente en 2015 le prototype Nissan en catégorie LMP1 !

Comments are closed.