Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR » Auto » 918 Spyder, l’hypercar de Porsche, 6 minutes 57 secondes au Nürburgring

918 Spyder, l’hypercar de Porsche, 6 minutes 57 secondes au Nürburgring


Porsche présente la 918 Spyder et vient d’annoncer le record des 7 minutes sur la boucle nord du Nürburgring. L’hypercar Porsche 918 Spyder roule au côté de Ferrari LaFerrari et de la McLaren P1 en terme de puissance, performance et de technologie hybride. La Porsche 918 Spyder est la première sportive hybride ayant une réelle vocation commerciale. Elle est la remplaçante de la Carrera GT.

Les moteurs de la Porsche 918 Spyder

La Porsche 918 Spyder est animé par un moteur V8 thermique atmosphérique, secondé par deux moteurs électriques. Le V8 et ses associés portent la puissance totale de la 918 à plus de 887 chevaux. Le 0 à 100 km/h est abattu en 2,8 secondes, pour une vitesse de pointe de 340 km/h. Le 0 à 200 km/h en… moins de 8 secondes.

Le moteur V8 de 608 chevaux

Le moteur V8 s’inspire de la conception de celui de la voiture de sport LMP2 RS Spyder, tandis que les structures portantes du monocoque et les supports de moteur sont fabriqués en plastique renforcé de fibres de carbone.

Ce moteur V8 (pour huit cylindres placés en V) offre des régimes pouvant atteindre 9150 tr/min. Sa puissance au litre d’environ 132 ch/l, la plus élevée pour un moteur atmosphérique Porsche, est supérieure de 26 ch/l à celle de la Carrera GT.

D’une cylindrée de 4,6 litres, le V8 développe 608 chevaux.

Moteur V8 Porsche 918 Spyder

Moteur V8 Porsche 918 Spyder

Les moteurs électriques de 286 chevaux

Les moteurs électriques ajoutent 286 chevaux avec 115 kW (156 ch) pour le bloc situé à l’arrière et 95 kW (129 ch) pour le moteur entrainant les roues avant.

La Porsche 918 Spyder promet une sonorité exceptionnelle. Celle-ci est à mettre principalement sur le compte desdites « Top Pipes », à savoir les échappements sur la partie supérieure du capot arrière, directement au-dessus du moteur. On ne retrouve cette architecture sur aucun autre véhicule de série.

Pesant 1 680 kg, la 918 devrait afficher, grâce à sa motorisation hybride, une consommation moyenne de 3 litres aux cent kilomètres. Ce véhicule ne devrait ainsi rendre que… 79 grammes de CO2 au kilomètre.

Porsche 918 Spyder: Engine Technology


MAJ 09/010/2013 : vidéo From comfortable to race-ready: the 918 Spyder is equipped with 5 driving modes for 3 motors, that are controlled via an intelligent management system.

Batterie hi-tech

L’énergie électrique destinée aux moteurs électriques est stockée dans une batterie lithium-ion dotée d’un refroidissement par liquide qui se compose de 312 cellules d’une capacité d’environ 7 kW/h. Sur la 918 Spyder, la batterie se veut ultra-performante, à la fois pour fournir et absorber l’énergie électrique, afin d’être à la hauteur des besoins en puissance des moteurs électriques. De la température de la batterie de traction lithium-ion dépendent entre autres sa capacité et sa durée de vie. C’est pourquoi la batterie de la 918 Spyder est pourvue de son propre circuit de refroidissement par liquide.

Pour recharger la batterie, Porsche a mis au point un nouveau système doté d’une interface enfichable offrant un meilleur potentiel de récupération. Il est par exemple possible de recharger la batterie de traction en moins de quatre heures sur le réseau électrique allemand de 230 V en branchant le dispositif de recharge universel Porsche (CA) fourni à une prise protégée par un fusible de 10 A. La station de recharge rapide Porsche (CC) est disponible en option. Grâce à elle, il faut à peine 25 minutes pour recharger la batterie haute tension.

Boite de vitesse Porsche Doppelkupplung ou PDK

La transmission de la force motrice au train arrière est confiée à une boîte de vitesses PDK à double embrayage et 7 rapports. Cette transmission à haut rendement est la déclinaison la plus sportive de l’éprouvée PDK. Elle a été complètement revue et encore optimisée en fonction des objectifs de performances. Afin que le véhicule ait un centre de gravité aussi bas que possible, la boîte a été montée « tête en bas », donc pivotée de 180° autour de son axe longitudinal par comparaison avec sa position sur les autres séries de modèles Porsche. Quand les roues arrière ne doivent pas être entraînées, les deux moteurs peuvent être désolidarisés du reste de la chaîne cinématique par l’embrayage de découplage et les deux embrayages de la boîte PDK. La voiture poursuit alors sur son élan avec le moteur à combustion coupé, comme c’est le cas des autres hybrides de la marque.

La Porsche 918 Spyder entend faire passer le message : la motorisation hybride de Porsche est un progrès qui ne se fait pas au détriment de la dynamique de conduite. Un défi rendu possible par le concept de transmission intégrale unique qui coordonne l’exploitation du moteur à combustion et du moteur électrique sur l’essieu arrière tout en ayant recours à un second moteur électrique pour l’essieu avant. Ce procédé s’appuie sur les connaissances que Porsche a acquises en course avec la fameuse 911 GT3 R hybride.

Cinq modes de conduite pour la Porsche 918 Spyder

Au démarrage du véhicule, le mode de fonctionnement E-Power s’enclenche par défaut tant que la charge de la batterie est suffisante. Selon les sollicitations, la 918 Spyder peut parcourir entre 16 et 32 km en mode purement électrique. À la seule force de ses moteurs électriques, la 918 Spyder passe de 0 à 100 km/h en moins de 7 secondes et peut atteindre une vitesse de pointe de 150 km/h. Quand ce mode est activé, le moteur à combustion n’est sollicité qu’en cas de besoin. Si la charge de la batterie passe sous la valeur minimale prédéfinie, le véhicule bascule automatiquement en mode hybride.

Le mode Hybrid repose sur la meilleure combinaison des moteurs thermiques et électriques pour une consommation réduite. Les moteurs électriques et le moteur à combustion prennent le relais les uns des autres afin d’optimiser l’efficience énergétique et minimiser la consommation de carburant. La puissance des différents composants de la motorisation s’adapte aux conditions de conduite et aux performances recherchées.

En mode Sport Hybrid, le moteur thermique fonctionne en continu. Le moteur à combustion est constamment sollicité et assure l’entraînement principal. Les moteurs électriques le soutienne grâce au « boost » ou lorsqu’il est possible d’optimiser le point de fonctionnement du moteur à combustion afin de renforcer son efficience. Ce mode se concentre sur la performance et la sportivité à vitesse maximale.

En Race Hybrid, le V8, en plus de faire galoper les 608 chevaux, recharge les batteries. Les moteurs électriques procurent un soutien maximal. Le mode Race Hybrid est destiné aux performances de haut niveau et à la conduite très sportive. Le moteur à combustion est utilisé essentiellement à plein régime et recharge la batterie lorsque le conducteur n’emploie pas la puissance maximale. Là aussi, les moteurs électriques ajoute du « boost ». En outre, le programme de changement de vitesses de la boîte de vitesses Porsche Doppelkupplung (PDK) est configuré de manière encore plus sportive.

Disponible uniquement en mode Race Hybrid, la fonction Hot Lap situé au centre du commutateur Map (pour cartographie moteur) libère les dernières réserves de la 918 Spyder. À l’instar du mode qualification d’une voiture de course, il exploite la batterie de traction au maximum de ses possibilités pendant quelques tours rapides. Ce mode utilise toute l’énergie disponible de la batterie, pour quelques tours ultra rapides, du style qualification pour atteindre la pole position.

Pneumatique Michelin Pilot Sport Cup 2

En pneumatique, elle s’équipe de Michelin Pilot Sport Cup 2 développés spécialement pour la voiture. (265/35 ZR 20 à l’avant et 325/30 ZR 21 à l’arrière)

Les nouveaux pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 développés pour la Porsche 918 Spyder associent donc très hautes performances sportives et efficacité énergétique. Utilisés à très haute vitesse et sur circuit, ces pneus apportent de la stabilité au véhicule, de la sportivité, du grip au bénéfice du chrono et une tenue thermique du composé de gomme permettant d’obtenir une constance de performance au fil des tours.

Pour la sécurité, le comportement sur sol mouillé a été travaillé. Ainsi, le nouveau pneu Michelin Pilot Sport Cup 2 procure stabilité, équilibre et grip sur route mouillé, tout en repoussant les limites d’aquaplaning latéral et longitudinal.

Porsche918 Spyder and MICHELIN Pilot Sport Cup 2 : 6:57 Nürburgring


MAJ 25/09/2013 Pour transmettre cette puissance, de ses 887 chevaux, aux roues, les pneus jouent un rôle crucial. Porsche a donc développé conjointement avec Michelin une inédite gamme de pneumatiques : les Pilot Sport Cup 2. Ces gommes profitent de sculptures inédites et d’épaules massives, tout en profitant d’une résistance au roulement limitée grâce à l’utilisation de nouveaux matériaux, explique Olivier Bouhet, responsable du développement de ce pneu dans cet vidéo publiée par Michelin.

Le pack Weissach pour + de performance

Les voitures super-sportives qui en bénéficient se reconnaissent d’emblée à leurs couleurs et à leur design, inspirés des voitures de course Porsche entrées dans la légende. Le toit, l’aileron arrière, les rétroviseurs extérieurs et le cadre du pare-brise sont réalisés dans un matériau qui présente l’aspect du carbone. Une partie des éléments de l’habitacle sont revêtus d’Alcantara au lieu de cuir et le même matériau d’aspect carbone remplace dans une grande mesure l’aluminium.

Les mesures d’insonorisation sont revues à la baisse. L’accent mis sur les performances n’est pas seulement esthétique : des roues en magnésium particulièrement légères réduisent les masses non suspendues et le poids total baisse d’environ 35 kg, ce qui se traduit par une dynamique de roulage encore améliorée. Les ceintures à six points d’ancrage pour les deux occupants, l’application en option d’un film autocollant en lieu et place de la peinture et le montage d’éléments rapportes aérodynamiques supplémentaires à finition d’aspect carbone constituent d’autres références à la compétition.

Porsche 918 Spyder sur le circuit de la Nordschleife : 6’57 »

Jusqu’à présent, les meilleurs chronos sur le Nürburgring Norschleife était réservée aux Porsche 911 et Nissan GT-R afin de savoir laquelle était la sportive la plus efficace. La 918 Spyder et son pilote Marc Lieb ont tout donné sur « l’enfer vert » via le V8 hybride de 887 chevaux et passe sous les 7 minutes, exactement à 6 minutes et 57 secondes.


La Porsche 918 Spyder sur le circuit de la Nordschleife en vidéo

« J’étais sceptique face à l’hybridation car le poids est l’ennemi de la sportivité, mais cette 918 est épatante. Moi, finalement, peu importe ce qu’il y a dans la voiture l’important est qu’elle aille vite ! C’est plutôt réussi je crois » Marc Lieb, pilote 24 Heures du Nürburgring et de la Porsche 918 Spyder et recordman sur le Nürburgring

Porsche 918 Spyder Record Lap Onboard


Regardez en vidéo l’incroyable record de la nouvelle 918 Spyder, en entier et de l’intérieur de la Porsche 918 Spyder.

La Porsche 918 Spyder est la première voiture homologuée pour la route, dans le monde entier, à parcourir les 20,6 km de la boucle nord du Nürburgring en moins de sept minutes. Avec un temps de 6 min 57 s, la supersportive à motorisation hybride a battu le record précédent de 14 secondes.

Wolfgang Hatz, membre du Directoire de Porsche AG en charge de la Recherche et du Développement, annonce :

« Avec la 918 Spyder, nous nous étions promis de redéfinir le plaisir de conduire, l’efficacité et la performance automobile. Nous avons tenu notre promesse. »

Avec le record au tour sur le Nürburgring, la supersportive démontre le formidable potentiel de la technologie hybride rechargeable Porsche, porteuse d’avenir, et rappelle le rôle de pionnier de la marque dans le développement de sportives hybrides.

« L’hybridation à l’extrême de la 918 Spyder dès le départ a permis de battre le record au tour », a déclaré Frank Walliser, Chef de projet 918 Spyder.

« Le temps au tour sur la boucle nord est et restera l’épreuve la plus délicate pour une supercar. Avec un temps de 6’57 », nous avons réalisé une performance dont nous pouvons tout légitimement être fiers, chez Porsche et au sein de l’équipe de développement. »

Le record du Nürburgring, qui remontait à quatre ans, est tombé dès la première tentative lors des essais menés le 4 septembre dernier. Les trois pilotes, l’ancien champion du monde de Rallye Walter Röhrl, le pilote d’essai Porsche Timo Kluck et le pilote d’usine Porsche Marc Lieb, ont parcouru la boucle avec les deux 918 Spyder engagées dans ces essais en un temps inférieur à celui du record, réalisant à plusieurs reprises le tour en moins de sept minutes. Finalement, c’est Marc Lieb qui a établi le record absolu à 6’57 », à une vitesse moyenne de 179,5 km/h, mesurée par Wige Solutions.

L’observateur indépendant chargé de superviser la tentative réussie de record au tour était Marcus Schurig, rédacteur en chef du magazine automobile sport auto. Les deux supercars, développant chacune 887 ch (652 kW), étaient équipées du « pack Weissach », proposé en option en vue d’améliorer la dynamique de conduite, et de pneumatiques Michelin de série, développés spécialement pour la 918 Spyder.

Team Porsche 918 Spyder

Team Porsche 918 Spyder

Le design de la Porsche 918 Spyder.

La Porsche 918 Spyder affiche sa proximité avec le sport. Nombreuses sont les avancées mises au point pour les voitures de course Porsche qui prendront le départ des 24 heures du Mans en 2014 à se retrouver dans la 918 Spyder.

Le concept structurel de châssis roulant, c’est-à-dire un bâti de véhicule capable de rouler sans carrosserie, est un élément de base qui équipe traditionnellement les voitures de sport Porsche.

Châssis Porsche 918 Spyder

Châssis Porsche 918 Spyder

L’ensemble de la structure portante en plastique renforcé de fibres de carbone (PRFC) présente une résistance à la torsion extrêmement élevée. Une monocoque en PRFC à la base d’une construction légère et d’un centre de gravité bas. Il en résulte une répartition des masses sur les trains de 57% à l’arrière et de 43% à l’avant. Associée à un centre de gravité extrêmement bas (situé à la hauteur des moyeux de roue), elle se révèle idéale selon Porsche en termes de dynamique de roulage.

L’implantation centrale et basse de la batterie de traction, situé directement derrière le conducteur contribue, non seulement, à la concentration des masses et à l’abaissement du centre de gravité, mais constitue aussi, d’un point de vue thermique, la solution qui favorise le plus son fonctionnement optimal.

Le design intérieur de la Porsche 918 Spyder.

Le conducteur bénéficie d’un poste de conduite caractéristique de la marque, exemplaire en termes de clarté et composé de deux zones principales : d’une part, les éléments de commande dédiés à la conduite sont regroupés autour du volant multifonction et associés à l’ordinateur de bord grâce à trois gros instruments ronds. D’autre part, le module d’info-divertissement est intégré à la console centrale rehaussée.

Dessin intérieur Porsche 918 Spyder

Dessin intérieur Porsche 918 Spyder

Le dispositif tactile multipoint de la nouvelle technologie « Back Panel » permet par exemple au conducteur de régler de manière intuitive la climatisation, le déploiement de l’aileron, l’éclairage et le système Porsche Communication Management (PCM), notamment le système audio haute définition Burmester.

La Porsche 918 Spyder en vidéo


Si son père est de Weissach (Wurtemberg), sa mère doit être du Mans. La Porsche 918 Spyder représente la renaissance de la voiture de sport. Une super voiture de sport qui peut accomplir l’acte d’équilibre délicat de fournir des performances extrêmes avec un niveau modéré de la consommation.

La Porsche 918 Spyder à L’IAA 2013 à Francfort

La 918 Spyder se dévoilait sous forme de prototype ou pré-série aux derniers évenements automobiles – Festival Of Speed de Goodwood, Monterey Week – mais à Francfort pour l’IAA 2013, c’est bien la version définitive qui nous est présentée.


Regarder la 918 Spyder au Salon de Francfort dans cette vidéo

La 918 Spyder sera disponible le 18 septembre 2013 ou le 9-18-2013.

La Porsche 918 Spyder influencera de manière décisive la poursuite des développements technologiques à la base des concepts automobiles du futur.

Encore plus de performance !

MAJ 19/11/2013 :
Les spécifications (déjà excellentes) sont encore améliorer : des évolutions et des améliorations de la Porsche 918 Spyder ont été effectué sur les moteurs électriques. La supercar hybride est encore plus performante avec le Pack Weissach :

0 à 100 km/h : 2.6 secondes (gain de 0.2 seconde)
0 à 200 km/h : 7.2 secondes (gain de 0.5 seconde)
0 à 300 km/h : 19.9 secondes (gain de 2.1 secondes)

En mode « Tout électrique » ou E-Power2 : 70 g/km (=)

Dr. Frank-Steffen Walliser, Senior Vice President 918 Spyder, met en évidence l’importance de ces résultats: « Nous avons utilisé toutes les options disponibles jusqu’à présent pour électrifier la 918 Spyder, travailler jusqu’à la dernière minute pour le faire. »

Bonus couleurs

Voir laquelle des teintes de carrosserie qui plaît le plus et/ou qui rend hommage au puissant hypercar de Porsche ? 3..2..1.. Go Porsche 918 Spyder (2014) – Couleurs/Colors – TEINTES.fr

Source et images :
site officiel Porsche

The following two tabs change content below.

Ewen LJ

Team Principal - Fondateur du concept-site superblog DESIGNMOTEUR. Web designer, entrepreneur, passionné par le web, la photographie entre autres et les voitures... depuis toujours soit depuis +25 ans. Depuis octobre 2012, J’écris quelques mots en tant que passionné de l’automobile, de la moto et des sports mécaniques, en axant mes sujets sur le design automobile, la motorisation du véhicule, la communication visuelle des constructeurs, le marketing de la marque, sur l'Économie de l'industrie automobile et sur d'autres thèmes tels que la Mode, l'Art, le Cinéma, le Jeu Vidéo et ses relations avec l'Automobile.

Quelques questions à propos du site pour connaitre vos avis :

Sondage DM été 2016


Comments are closed.