Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR » Sport » Formule E 2014, présentation Spark-Renault SRT_01E, calendrier, 10 équipes

Formule E 2014, présentation Spark-Renault SRT_01E, calendrier, 10 équipes


Formule E, ou Championnat de Formule E de la FIA, représente l’avenir du sport automobile et de la technologie de la mobilité et du transport. La Spark-Renault SRT_01E est capable d’atteindre le 0 à 100 km/h en moins de trois secondes. La monoplace futuriste est développé par Spark Racing Technology avec Renault.

En Novembre 2012, Frédéric Vasseur (directeur d’équipe de la structure ART en GP2) annonçait la naissance de Spark Racing Technology, une société dédiée à la construction et à l’assemblage de monoplaces qui participeront au Championnat du Monde FIA de Formule E. À ce titre, Spark Racing Technology s’articulera autour d’un consortium dont la vocation est de concevoir les monoplaces électriques les plus efficaces du plateau sur le plan mécanique, électrique, électronique et motorisation.

Formule E : nouvelle compétition en 2014

Dès le 2 septembre 2014, la Formule 1 ne sera certainement plus seule à attirer projecteurs et caméras. Dès la rentrée 2014, la FIA (Fédération internationale de l’automobile) inaugurera le premier championnat de Formule-E, où des monoplaces électriques prendront place sur des circuits en pleine villes, dont Berlin, Los Angeles, Londres, Shanghai, Rio ou Buenos Aires.

Vidéo présentant la Formule E


The future is electric; welcome to the future.

La Formule E

La Formule E est une catégorie de voitures de type monoplace de compétition propulsé par un moteur électrique. Championnat exclusivement disputé sur circuits urbain dans les grandes métropoles du monde entier.

Chaque pilote disposera de deux monoplaces, soit 4 véhicules par écuries : l’une de 195 KWh, l’autre de 225 KWh et la vitesse maximale est pour l’instant limitée à 220 km/h, mais les Formule-E peuvent atteindre 300 km/h. Un système de turbo « Push-to-pass » de 35 KWh utilisable ponctuellement est également prévu.

Chaque pilote pourra opter pour l’une ou l’autre des monoplaces au départ, chacune adoptant un comportement différent (plus puissante mais moins autonome ou moins puissante mais plus autonome). Le pilote aura droit à deux changements par course.

Qualcomm intégrera ses nouvelles technologies dans la course. Dans un premier temps, la technologie Qualcomm Halo Wireless Electric Vehicle Charging (WEVC) sera adapté pour être intégrer dans les Safety-cars 2014/2015 afin d’être rechargés sans-fil. Le système de recharge sans-fil Qualcomm WEVC sera disponible pour les voitures de course lors de la saison 2015.

La Spark-Renault SRT_01E

La Spark-Renault SRT_01E est le fruit des synergies de plusieurs acteurs reconnus qui ont été associés au projet Formule E. La SRT01E s’élancera sur le bitume des rues d’une dizaine de grandes villes, propulsée par un moteur Renault sur un châssis Dallara. Michelin fournira les pneus, McLaren les systèmes électroniques et Williams les batteries d’une monoplace conçue par Spark Racing Technology.

La naissance la Formula E Spark-Renault SRT_01E en vidéo

Le design de la Spark-Renault SRT_01E

Châssis monocoque de la voiture a été conçu par Dallara. Fabriqué à partir de fibre de carbone et aluminium.

dimensions

Longueur totale : 5000mm (max)
Largeur : 1800 mm (max)
Hauteur : 1250 mm (max)
Largeur du train : 1300mm (min)
Hauteur de caisse : 75mm (max)
Poids total (pilote compris) : 800 kg (min) / piles à elles seules 200 kg

Dessin Spark SRT_01E

Dessin Spark SRT_01E

Le moteur de la Spark-Renault SRT_01E

Renault, fort de ses 11 titres de champion du monde de F1, démontre son expertise de motoriste avec le Power-Unit F1-2014, et s’engage dans la compétition électrique avec le nouveau Championnat FIA de Formula E. Conçue en collaboration avec Renault Sport et révélée en première mondiale à Francfort.

Afin de superviser toutes les intégrations des systèmes, l’optimisation des performances et la sécurité électrique, Renault est le partenaire technique de de Formule E. Renault en tant que leader dans les véhicules électriques et expert en sport automobile grâce à Renault Sport et Renault Sport F1.

Relié aux roues arrière, le moteur électrique délivre 200 kW, soit 270 ch. Toute la puissance sera disponible lors des essais qualificatifs. En course, elle sera limitée à 133 kW (180 ch), avec un mode ‘push-to-pass’ permettant de bénéficier temporairement des 200 kW (270 ch). Ce système permettra de combiner autonomie et opportunités de dépassements.

Les simulations de performance estiment que la Spark-Renault SRT_01E passera de 0 à 100 km/h en 3 secondes, tandis que la vitesse de pointe sera limitée à 200 km/h pour garantir un niveau de sécurité maximum sur les circuits urbains.

McLaren Electronics Systems, leader mondial dans la technologie de haute performance pour le sport automobile, fournit le moteur électrique et l’électronique embarqué.

INSIGHT – Formula E and McLaren


MAJ 26 août 2014 : Robert Llewellyn visits the McLaren Technology Centre to talk to Peter van Manen about their role providing the powertrain and electronics for the Formula E car.

Williams Advanced Engineering, qui fait partie du groupe de sociétés Williams qui comprend la célèbre Williams F1 Team, est responsable de la conception des batteries et leurs systèmes de gestion de batterie.

Moteur

Motor Generator Unit (MGU) par McLaren, accompagné d’un système de stockage d’énergie rechargeable (RESS) est un système, conçu pour propulser la voiture via le moteur électrique. McLaren Electronics ECU (unité de contrôle électronique) / Unité de gestion d’alimentation électrique

Puissance maxi (limitée): 200 kW, ce qui équivaut à 270 km/h
Mode Course (économie d’énergie): 133kW, soit l’équivalent de 180 ch
‘Push-to-Pass': 67kW

Accélération 0 à 100 km/h en 3s (estimée)
Vitesse maximale 225 km/h (estimée)

Roues et pneus

Les pneus rainurés de 18 pouces ont été créés par Michelin, avec objectifs de pneu durable pour répondre aux conditions humides ou sec, de réduire les coûts globaux et promouvoir la durabilité.

Pneus Michelin 18″ rainurés pour une utilisation en conditions/surfaces humides et sèches.
Jantes O.Z. Racing en magnésium.
Largeur devant Max – 260mm / 305mm à l’arrière. Diamètre max – 690mm 650mm / arrière avant

« Cette taille permet d’améliorer l’efficacité énergétique », a expliqué mardi à Francfort Florent Ménégaux, un haut responsable de Michelin. « Dans une voiture électrique, ça se transforme en énergie supplémentaire ou en temps additionnel pendant lequel vous pouvez rouler. » Quant aux pneus tous-temps, ils permettront de faire le lien avec les pneus de série car « les gens ne changent pas leurs pneus en fonction de la météo », a ajouté M. Ménégaux.

Guide to Formula E: Michelin tyres


Jack Nicholls guides you through the new Michelin tyres for the FIA Formula E Championship. Developed especially for Formula E, the new 18-inch treaded tyres provide optimum performance in both wet and dry conditions.

Formule E : Démonstration de la technologie

Pour la FIA — comme pour Qualcomm — et par la voix de son directeur exécutif Alejandro Agag :

« la Formule-E sera une démonstration de la technologie des voitures électriques » et l’installation des circuits dans les villes devrait, de fait, aussi se révéler un bon moyen de promouvoir l’e-car. Au début, nous verrons des pilotes changer de voiture toutes les 25 minutes, puis 35 minutes et peut-être 55 minutes un an après. […] les gens pourront voir les progrès de la technologie de course en course, année après année, ajoute Alejandro Agag.

« Le pilotage et l’appréciation de la Formule-E sont totalement différents de ce que l’on peut voir en Formule 1″

La présentation au IAA 2013 à Francfort

« Je tiens à féliciter tous les partenaires impliqués dans la production de cette monoplace 100% électrique, c’est une réussite fantastique », a déclaré Jean Todt, un des piliers du projet depuis plusieurs années.

« Sa technologie innovante répond aux meilleures pratiques environnementales et souligne le potentiel du Championnat de Formule E pour déclencher une révolution dans le développement de nouveaux systèmes électriques pour la mobilité, pas seulement dans le sport automobile mais aussi la vie de tous les jours » Jean Todt, président de la Fédération internationale de l’automobile (FIA).

Regardez la vidéo Président de la FIA Jean Todt et PDG de Formula E Holdings Alejandro Agag a dévoilé la toute nouvelle Spark-Renault SRT_01E Formule E voiture au 2013 Frankfurt Motor Show ou IAA :


Présentation de la Spark-Renault SRT_01E au IAA 2013 à Francfort

Alejandro Agag, PDG du Championnat Formula E Holdings, a déclaré :

« La Formule E est un championnat ouvert, cela donne aux fabricants la possibilité de présenter leurs innovations en énergie électrique et nous sommes ravis d’avoir Spark Racing Technology comme le premier constructeur, afin de produire notre nouvelle formule E, entièrement électrique. »

« Spark a sollicité les meilleures entreprises dans le sport automobile pour aider à son développement, avec Dallara, Renault, McLaren, Williams et Michelin tous leaders dans leurs domaines respectifs, et c’est un honneur de les accueillir ici aujourd’hui. »

« Le Salon de Francfort est également un environnement idéal pour révéler notre nouvelle voiture. De nombreux grands fabricants au Salon aujourd’hui dévoilent leurs nouvelles voitures électriques, les gammes de voitures complètes, ce qui démontre combien les temps ont changé et pourquoi le moment est venu de lancer le nouveau championnat FIA Formula E. »

Le SRT_01E est au Salon de Francfort pour la durée de l’événement.

Spark Racing Technology au IAA 2013

Frédéric Vasseur, président de Spark Racing Technology, a ajouté :

« Je suis extrêmement fier et heureux de travailler avec le Spark partenaires s’est réunie pour former ce consortium unique, une première dans l’histoire du sport automobile. Je considère que chacun de ces partenaires avec la plus haute estime, j’ai travaillé avec eux tout au long de ma carrière et ils m’ont accompagné dans beaucoup des succès que j’ai eu la chance de réaliser dans mes autres activités dans le sport automobile traditionnelle. Tous les membres du consortium sont entraînés par une motivation pour faire de ce projet novateur soit un succès. »

Renault Sport Technologies au IAA 2013

Patrice Ratti, Directeur Général de Renault Sport Technologies, a déclaré :

« En tant que leader mondial de la production de véhicules électriques et une expertise unique dans le sport automobile depuis que l’entreprise a été fondée, le choix de Renault en tant que partenaire technique pour développer le SRT_01E entièrement électrique voiture pour la Formule E championnat FIA était évident. Ingénieurs Renault et experts sport automobile contribuent directement à l’architecture globale du groupe motopropulseur et sont en charge des spécifications et de l’intégration de systèmes électriques, profitant de l’expérience acquise lors du développement du nouveau groupe Renault -Energy- F1 2014. Renault travaille également avec Spark pour améliorer le niveau du groupe motopropulseur de la voiture SRT_01E performance et de sécurité. L’objectif est de concevoir une voiture de course exceptionnelle qui sera propre, fiable et sûre ainsi que rapide et réactif. »

McLaren Electronic Systems au IAA 2013

Peter van Manen, directeur général de McLaren Electronic Systems, a déclaré :

« Ces voitures vont être course brillante par les centres des villes. Les moteurs électriques délivrent un couple instantané et une accélération et c’est ce que McLaren est tout au sujet. Performance et efficacité. Notre moteur électrique, développé à l’origine pour la McLaren P1, a le plus haut rapport puissance – poids dans le monde. McLaren est fière d’offrir la performance pour la Formule E. »

L’écurie Williams au IAA

Sir Frank Williams, fondateur et patron de l’écurie Williams , a commenté :

« Le sport mécanique se dirige vers un avenir plus vert et le Championnat FIA de Formule E sera une excellente occasion de mettre en valeur la technologie verte dernier qui a ses origines dans la course automobile Williams. Nous sommes fiers d’être fournisseur de la batterie et du système de gestion de batterie pour la voiture qui est lancé aujourd’hui. Ces composants seront une partie essentielle de ce qui rend la voiture si verte et l’équipe Williams Advanced Engineering travaille dur pour développer un système de batterie qui est fiable et fait une excellente course. »

Dallara Automobili au IAA 2013

Andrea Pontremoli , PDG de Dallara Automobili , a déclaré :

« Avec nos monoplaces qui fonctionnent avec succès dans les catégories et les championnats les plus importants partout dans le monde, nous ne pouvions pas perdre l’occasion de faire partie de la nouvelle formule E, défi passionnant et nous sommes très reconnaissants à notre partenaire de longue date Frédéric Vasseur pour le crédit qu’il nous a donné. Nous utiliserons toute notre expérience et savoir-faire pour concevoir et construire le meilleur châssis possible en termes de performances, fiabilité, facilité d’utilisation et de sécurité. L’aspect sécurité est particulièrement importante pour nous et nous travaillons dur avec Spark et la FIA pour établir de nouvelles normes de sécurité pour un tel championnat innovante. »

Michelin Motorsport au IAA 2013

Pascal Couasnon, directeur de Michelin Motorsport , a ajouté :

« Michelin est le fournisseur officiel de pneus pour le Championnat de Formule E de la FIA pour les trois prochaines années. Cette nouvelle discipline est un intérêt particulier pour Michelin parce que c’est un moyen de travailler sur la conception de pneumatiques plus efficaces. Ces solutions doivent être extrêmement polyvalentes pour s’adapter aux différentes conditions météorologiques, sans rien perdre de leur performance en tant que pneus de course. Pour Michelin, c’est une occasion supplémentaire de transféré les innovations développées pour le sport automobile de la piste à la rue. »

Ainsi que Jean Todt et Alejandro Agag, l’événement de lancement a été également assisté par des représentants de tous les partenaires, les sponsors et les équipes du Championnat ainsi que le développement pilote Lucas di Grassi et l’ambassadeur de course nouvellement annoncé Gil de Ferran (pilote automobile brésilo-français, directeur sportif de l’écurie Honda en Formule 1 de mai 2005 à juillet 2007)

Formule E SRT_01E

Formule E SRT_01E

Qualcomm leader de la technologie mobile

Qualcomm, vient d’annoncer à Berlin sa participation au championnat en tant que partenaire fondateur.
Dans le cadre de son rôle consultatif, Qualcomm va évaluer la connectivité et la technologie mobile de chacune des dix villes sites à travers le monde, offrant des solutions pour aider à améliorer l’expérience des spectateurs autour du circuit tels que le streaming en direct pour les fans, les jeux vidéo et les médias sociaux.

Qualcomm, l’entreprise californienne ne fait pas que dans l’infrastructure réseau et le processeur mobile, mais investit également des milliards de dollars dans l’induction via sa technologie Halo, présentée l’an dernier à Londres. Une technologie de recharge sans fil de véhicules, qui équipe déjà une cinquantaine de places de parking dans la capitale anglaise et qui va se retrouver sur le devant de la scène de la course automobile.

Le rechargement par l’induction par Qualcomm

Dans un premier temps, car le but avoué de Qualcomm, dans un futur plus ou moins proche, est de mettre en place la recharge dynamique par induction, sans doute sur des portions de circuit. Aujourd’hui, entre la vitesse des bolides et la déperdition d’énergie d’une telle technologie en dynamique, la mise en place de la recharge en course est impensable.

À noter que certains dispositifs de ce type existent déjà, notamment en Corée du Sud où une ligne de bus électriques à portions routières de chargement dynamique a fait son apparition.

À moyen terme, l’installation de portions de recharge dynamiques promet de nouvelles stratégies de courses, comme le DRS sur les F1 aujourd’hui, et surtout l’assurance de voir plusieurs villes équipées de cette technologie pour une utilisation grand public ultérieure.

« Notre collaboration avec le Championnat FIA de Formule E n’est pas seulement une excellente occasion de présenter les technologies Qualcomm comme notre système Halo WEVC, mais pour évaluer et améliorer la connectivité sans fil et la technologie EV à travers le monde, en particulier dans les villes hôtes », a déclaré Paul Jacobs, Président et chef de la direction de Qualcomm.

« Nous espérons que cette collaboration mettra à profit la technologie mobile pour améliorer l’expérience des fans et l’impact du mouvement mondial vers une vie plus durable. »

Le système de télémétrie avec Qualcomm en open-data

La firme californienne ne participe pas qu’à l’aspect recharge électrique du championnat de Formule-E, puisqu’elle a développé pour les écuries un système de télémétrie, forcément orienté vers la gestion de l’énergie électrique. Des informations télémétriques qui se retrouveront intégralement également au sein d’une application où chacun pourra consulter les données de course de chaque pilote, tour par tour, en temps réel ou en différé.

« Le Championnat FIA de Formule E va devenir une vitrine pour la technologie des véhicules électriques », a déclaré Alejandro Agag, PDG de Championnat formule E Holdings.

La réalité augmentée, fondée sur la technologie Vuforia de Qualcomm, sera également de la partie. L’utilisateur pourra suivre l’évolution technique et sportive de chaque monoplace, sur tablette et smartphone, sans doute en sur-impression d’un plan des villes accueillant chaque Grand Prix. Il sera également possible de jouer à un jeu vidéo où le joueur pilotera contre les vrais pilotes, en temps réel, temps et données de courses à l’appui.

« En tant que leader mondial de la technologie mobile, la participation de Qualcomm ne sera pas seulement nous aider à développer de nouvelles avancées dans la technologie EV, mais aussi d’offrir à nos fans et la communauté du monde avec la meilleure expérience de visionnement de la course. Les nouvelles technologies en matière de connectivité sans fil et mobiles, s’intègrent parfaitement à un championnat ouvert aux nouvelles technologies, non seulement pour les voitures, mais pour tout le reste. »

Enfin, la partie réseau fait également partie du partenariat puisque Qualcomm assurera un fonctionnement sans faille du réseau 3G/4G et de toute la data générée par l’événement sur le parcours de chaque Grand Prix grâce à des dispositifs spéciaux.

DHL leader du transport et de la logistique

DHL a annoncé un partenariat avec le championnat FIA de Formule E. L’annonce a été faite lors de la présentation de la SRT_01E Formule E à l’International Motor Show de Francfort, le 10 Septembre 2013. En tant que prestataire de la logistique et partenaire fondateur de Formule E, DHL est responsable du transport de la voiture de Paris à Francfort.

« Le Championnat FIA de Formule E est plus qu’une autre série sport automobile », a déclaré Ken Allen, PDG de DHL Express.
En tant que pionnier dans le développement de solutions logistiques respectueuses de l’environnement, DHL s’engage pour la Formule E.
Avec notre GoGreen du programme mondial de développement durable, nous avons déjà commencé à intégrer l’e-mobilité dans notre entreprise. Maintenant, nous sommes fiers de nous lancer dans cette aventure d’une nouvelle découverte et pour l’innovation apporté par le championnat de Formule E de la FIA. »

TAG Heuer Partenaire Formule E

Le 15 mai dernier, TAG Heuer a annoncé sa collaboration avec le championnat FIA de Formule E. Partenaire fondateur et chronométreur officiel, l’horloger – qui s’implique dans le développement durable depuis plusieurs années – assurera la création des montres et chronographes officiels. Il effectuera également l’ensemble des chronométrages de la saison 2014 du championnat, qui se déroulera sur dix circuits en ville. TAG Heuer sera la seule marque horlogère dont le nom figurera sur les panneaux publicitaires disposés le long de ces parcours urbains.

Berlin accueille le championnat de Formule E

Berlin ouvre la voie en Europe de l’innovation et de la mobilité durable, c’est pourquoi nous l’avons choisi comme ville hôte pour la Formule E, proche de l’aéroport international de Berlin-Tempelhof.

Le sénateur Cornelia Yser a commenté :

« Berlin, comme une ville internationale et menant métropole de la mobilité électrique, est un lieu idéal pour la Formule E. Nous sommes heureux d’être en mesure d’accueillir l’événement dans cette ville cosmopolite et à Berlin pour présenter des technologies nouvelles et novatrices. Formule E sera également inspirer les gens à considérer l’électromobilité. »

Gerhard W. Steindorf, PDG de Tempelhof, a ajouté :

« Nous sommes très heureux que la Formule E aura lieu à l’aéroport de Tempelhof . Depuis 2009, le bâtiment historique a été le théâtre de nombreux événements très différents. Le bâtiment de l’aéroport est toujours un cadre spectaculaire pour la présentation d’idées et de technologies innovantes. Formule E est quelque chose de complètement nouveau et avant-gardiste et s’inscrit parfaitement dans notre idée de comment cet endroit unique est utilisé ».


Berlin, capitale de l’Allemagne, accueille officiellement le Championnat de Formule E de la FIA en ville. La course aura lieu à l’ancien aéroport de Tempelhof en Mai / Juin 2015.

Les invités et les spectateurs ont également eu droit à une démonstration de la Formule E prototype entièrement électrique effectué avec le pilote d’essai Lucas di Grassi – un ancien pilote de Formule 1 – près de la Porte de Brandebourg avant de piloter dans la ville, escortés par la police de Berlin utilisant les voitures de patrouille électriques.

La saison de Formule E

La voiture, sera utilisé par les 10 équipes et 20 pilotes en compétition, mais seulement pour la première saison. Ce « championnat ouvert » encourage les fabricants à construire leur propre voiture pour accélérer la R&D autour du véhicule électrique. Un total de 42 voitures sera produit par Spark.

Dix écuries participeront à la saison de lancement de ce nouveau championnat. Chacune d’entre elles disposera de deux pilotes qui se rendront successivement à Pékin, Putrajaya, Hong Kong, Punta del Este, Buenos Aires, Los Angeles, Miami, Monte-Carlo, Berlin et Londres.

Carte mondiale des circuits de FIA formule E

Carte mondiale des circuits de FIA formule E

Le calendrier de Formule E

La première saison se déroulera à partir de Septembre 2014 à Juin 2015. Le calendrier définitif a été approuvé par le Conseil mondial du Sport Automobile, en Septembre 2013. MAJ 26/09/2013


20 Septembre 2014 – Pékin, Chine
18 Octobre 2014 – Putrajaya, Malaisie
8 Novembre 2014 – Hong Kong, Chine
13 Décembre 2014 – Punta del Este, Uruguay
10 Janvier 2015 – Buenos Aires, Argentine
14 Février 2015 – Los Angeles, Etats-Unis
18 Avril 2015 – Miami, Etats-Unis
9 Mai 2015 – Monte-Carlo, Monaco
30 Mai 2015 – Berlin, Allemagne
27 Juin 2015 – Londres, Grande-Bretagne

MAJ 15/08/2014

13 Septembre 2014 : Beijing (CN) Pékin, Chine
22 Novembre 2014 : Putrajaya (MAL) Putrajaya, Malaisie
13 Décembre 2014 : Punta del Este (UY) Punta del Este, Uruguay
10 Janvier 2015 : Buenos Aires (RA) Buenos Aires, Argentine
14 Février 2015 : En attente.
14 Mars 2015 : Miami (USA) Miami, Etats-Unis
4 Avril 2015 : Long Beach (USA) Californie, Etats-Unis
9 Mai 2015 : Monte Carlo (MC) Monte-Carlo, Monaco
30 Mai 2015 : Berlin (D) Berlin, Allemagne
27 Juin 2015 : Londres (GB) Londres, Grande-Bretagne

Les équipes de Formule E

MAJ décembre 2013
Dix équipes (sur les 10) ont jusqu’ici été annoncée et confirmée par la FIA fin 2013 :

Royaume-Unis : Drayson Racing
Chine : China Racing
Etats-unis : Andretti Autosport
Etats-unis : Dragon Racing
France : e-Dams
Japon : Super Aguri
Allemagne : Audi Sport ABT
Inde : Mahindra Racing
Royaume-Uni : Virgin Racing
Monaco : Venturi Formula E Team

MAJ 15/08/2014
La liste des dix écuries investies pour la saison 2014 approuvée :

Drayson racing (UK),
China Racing (RPC),
Andretti Autosport (USA),
Dragon Racing (USA),
e.Dams Renault (FR),
Super Aguri (J),
Audi Sport Abt (DE),
Mahindra Racing (IN),
Virgin Racing (UK),
Venturi Grand Prix (MC).

MAJ 13/09/2014

Les livrées des monoplaces de Formules E 2014

MAJ 28 novembre 2013

Formula E Car – Test Debut


Découvrez des images de la nouvelle formule E voiture – la SRT_01E Spark-Renault – faire ses débuts réussis sur le circuit de La Ferté Gaucher, en France. Pilote d’essai officiel Lucas di Grassi est au volant et roule avec une batterie avec seulement 25% de pleine puissance.

14/09/2013 – Note de l’auteur et fondateur de DESIGNMOTEUR :
Cet article est le 100ème depuis la création de DESIGNMOTEUR : notre passion auto moto met le tubo. Merci à tous.

MAJ 15 août 2014

Formula E : Drive the Future à la rentrée


Formula E is a new FIA motorsport championship and the world’s first fully-electric racing series. Racing on 10 city-centre circuits

Canal+, la chaîne Télévision française, détentrice des droits TV de la Formule 1, vient de récupérer les droits TV exclusifs en France du nouveau championnat de Formule E (électrique) qui débute le 13 septembre prochain à Pékin (Chine). Le contrat a été signé pour une durée de trois saisons par l’intermédiaire de la société MP & Silva* en charge de la vente des droits TV de la Formula E. Canal+ assurera la retransmission en direct des courses avec la grille de départ, le podium et les interviews des pilotes.

* MP & Silva (abbreviation for Media Partners & Silva Limited) is a media rights company that owns, manages and distributes sports media rights. The company’s portfolio includes premium international sports content of mainly football, tennis and motor sports TV rights.

Dans le communiqué, le directeur des sports à Canal+, Cyril Linette exprime :

« Cette nouvelle compétition qui se déroule au coeur des villes est une belle opportunité de créer un nouveau et excitant show télé pour nos abonnés à l’image de ce que nous proposons avec la Formule 1 et le WRC. Canal+ est la chaîne du sport automobile en France. »

Formula E saison 2014/2015

Pour ce nouveau championnat automobile, 10 grand Prix urbains mettront en scène 10 écuries de 2 pilotes. Les habitués des sports mécaniques reconnaîtrons quelques pilotes participant à ce championnat : Jarno Trulli, Franck Montagny, Sébastien Buemi, Nick Heidfeld, Stéphane Sarrazin, Jaime Alguersuari, Bruno Senna, Nicolas Prost et 2 femmes, Katherine Legge et Michela Cerruti, prendront part au FIA Formula E Championship.

« C’est complètement différent. Vous oubliez tout ce que vous connaissez à propos de course automobile, et vous obtenez la Formule E ! » – katherine Legge

Interaction & attribution de performances

A l’heure des « social network et social TV », les fans pourront « attribuer lors de chaque course » des ‘boost’ à leur pilote préféré, via le site web du championnat : FanBoost ou directement via les réseaux sociaux : Facebook et Twitter.

Avant le départ, les trois pilotes qui auront reçu le plus de suffrages gagneront de la puissance (200kw au lieu de 133kw soit équivalent : de 180 ch à 270 ch) pendant 2,5 secondes ! Les bénéficiaires seront prévenus 20 minutes avant le départ. Il est exclu de voter durant la course.

NDLA : Ce ne sais trop quoi penser de ce fanboost. De base pour moi, on part tous, sur la grille de départ, à égalité, selon le travail des Teams et la conception de véhicules ou monoplaces… là, on fait agir les Gens en votant.. à voir. Et vous quand pensez-vous !?

L’avis du rédacteur du site Formule-E.com est pertinent, et je vous invite à découvrir ce site français sur la Formule-E

« Toujours est-il que cette innovation constitue une rupture majeure, celle de l’égalité des concurrents. On sait que l’un des principes fondateurs du sport réside dans cette règle intangible: tous les concurrents disposent des mêmes chances de victoire. Bien sûr, en sport automobile, certains pilotes ont une meilleure voiture que leur concurrents. Mais cet avantage traduit les efforts et le talent des ingénieurs et mécaniciens de son équipe ; en principe, chaque écurie part des mêmes bases (avec naturellement des budgets, disons variés). Ici, pour la première fois, on favorise volontairement certains concurrents. »

« Conclusion logique: la Formula E perd un peu de sa dimension sportive… pour favoriser le spectacle. Et pourquoi pas ! »

Le pari du « Fan Boost » ! – Formule-E.com

MAJ 6 septembre 2014

Jean Todt parle de la Formule E

A quelques jours du premier Grand Prix et du début du championnat, le président de la FIA estime que la Formule E participera au développement technologique de la Formule 1 :

« Nous pouvons nous attendre à un développement des batteries, de la sécurité qui pourront être transféré dans d’autres catégories comme la Formule 1 ou le WEC*, etc. Vous pouvez toujours apprendre d’un championnat. Par exemple, ce qui génère beaucoup de dépenses c’est le développement aérodynamique et en Formule E c’est un domaine assez limité, ce qui est une bonne chose parce que parfois les voitures sont complexes. »

*WEC : le Championnat du monde d’endurance de la FIA (World Endurance Championship, en anglais)

Todt ajoute qu’il était important pour la Fédération Internationale d’avoir un championnat 100% électrique :

« Le monde change et nous devons faire face à ces changements. Le lien entre la mobilité de tous les jours et la compétition est très important. Je pense qu’il était important d’avoir une vision pour les nouvelles technologies et c’est pourquoi nous avons changé les règles en F1, c’est pourquoi nous soutenons les changements de réglementations en Endurance. Puis est venue l’idée de faire un championnat tout électrique et beaucoup de gens étaient enthousiastes à ce sujet. »

La Formule E commence le 13 septembre

Les essais sont terminés, les voitures ont été empaquetées dans leurs containers et installées dans les grands avions de DHL. La Formule E est un championnat du monde et effectivement, c’est mondial, bien plus que la Formule 1, dont près de la moitié des Grand Prix sont européens. En attendant, on peut voir en vidéo, les tests de pré-saison avec le team e.dams et le pilote Nicolas Prost.

Donington onboard with Nicolas Prost


Formule E – Ride with e.dams-Renault driver Nicolas Prost as he drives a lap of the Donington Park GP circuit during the last pre-season test session.

Source et images :
site officiel : FIA Formule E
Spark Racing Technology, Renault, Dallara, Mclaren, Williams, Qualcomm, DHL, TAG Heuer

Le site « DESIGNMOTEUR » n’a aucun lien avec la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), ni avec la Formula E Holdings (FEH). Les opinions exprimées ici n’engagent en aucun façon la FIA ni la FEH.

Les termes FORMULA E, FIA FORMULA E CHAMPIONSHIP et FORMULA-E et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule E sont la propriété de la FIA. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec la FIA.

The following two tabs change content below.

Ewen LJ

Team Principal - Fondateur du concept-site superblog DESIGNMOTEUR. Web designer, entrepreneur, passionné par le web, la photographie entre autres et les voitures... depuis toujours soit depuis +25 ans. Depuis octobre 2012, J’écris quelques mots en tant que passionné de l’automobile, de la moto et des sports mécaniques, en axant mes sujets sur le design automobile, la motorisation du véhicule, la communication visuelle des constructeurs, le marketing de la marque, sur l'Économie de l'industrie automobile et sur d'autres thèmes tels que la Mode, l'Art, le Cinéma, le Jeu Vidéo et ses relations avec l'Automobile.

Quelques questions à propos du site pour connaitre vos avis :

Sondage DM été 2016


1 Commentaire

  1. eh ca fait très Trackmania nations ces formule E

Comments are closed.