Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR » Sport » Ferrari prépare la saison 2015 : affari, scuderia, team, pilotes, monoplace, moteur

Ferrari prépare la saison 2015 : affari, scuderia, team, pilotes, monoplace, moteur


Ferrari va faire face à de nombreux changment sur tous les plan lors de la saison 2015 : affari (pour les affaires avec l’entreprise Ferrari, qui « sort de 10% » du groupe FCA), scuderia (avec le mauvais bilan 2014 et les espoirs 2015 et 2016, team (on change quasi tout le monde), pilotes (qui est au volant lors des GP et qui l’est lors des essais), monoplace (on oublie la Ferrari F14 T, moteur V6 Power Unit

L’entreprise et l’écurie de Maranello a donc été renouvelée à tous les plans en cette fin d’année. Sergio Marchionne (nouveau patron de la marque Ferrari enfin du groupe Fiat, euh FCA en fait) se prépare à des moments difficiles pour la Scuderia Ferrari.

Lors des célébrations annuelle de fin de saison, proche de Noël, chez Ferrari, Sergio Marchionne est revenu sur les problèmes connus par les Rouges cette saison.

« Nous avons commis trop d’erreurs. Par exemple, Maurizio Arrivabene est notre troisième directeur d’écurie cette saison, a noté le patron de Ferrari. L’écurie Ferrari n’est pas quelque chose de facile à gérer, mais j’ai eu en main la gestion d’organisations assez complexes auparavant et nous devons être très clairs : nous devons croire que nous pouvons faire mieux en 2015. Nous avons eu beaucoup de potentiel non exploité en 2014, donc le gros défi en 2015 sera celui de commencer à apercevoir la reconstruction de toute l’écurie. » - Sergio Marchionne CEO of Fiat Chrysler Automobiles and Fiat Group Automobiles S.p.A et donc de Ferrari

La saison 2014 a été houleuse pour la Scuderia Ferrari. Les départs de Luca di Montezemolo (l’ex président), Stefano Domenicali (l’ex Team Principal), Marco Mattiacci (l’ex Team Principal, encore), Fernando Alonso pilote de retour chez McLaren), de Pat Fry (motor racing engineer and former chassis technical director) et Nikolas Tombazis (racing car designer), montre clairement le renouvèlement des effectifs et de la remise à plat opérée au sein de l’écurie italienne.

Avec aucune victoire et la quatrième place du Championnat cette année, le Cheval cabré prépare la saison 2015, avec un drôle enthousiasme. Sergio Marchionne ne s’attend pas à des miracles. Il vise deux ou trois victoires et a même affirmé que « si nous en gagnons quatre, nous serions au paradis. » Mais cela semble déjà difficile avec un projet 2015 lancé trop tardivement. Ferrari pense déjà à 2016.

« Nous avons débuté tardivement le travail sur la voiture de 2015, certains choix et stratégies qui ont été faits n’étaient pas les miens et je ne les partage pas nécessairement. La saison 2015 sera donc une année difficile et un véritable test pour l’équipe. Suite à des discussions avec Toto Wolff et Dieter Zetsche, le processus qui leur a permis de connaître une saison exceptionnelle a été une décision prise il a deux ans, a noté Sergio Marchionne. Il leur a fallu deux bonnes années pour atteindre une maturité au niveau des solutions techniques. Ferrari peut arriver au même résultat d’ici à la fin de la saison 2016. » - Sergio Marchionne patron de Ferrari

L’entreprise Ferrari dès 2015

Fin octobre 2014, le groupe automobile Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a annoncé qu’il allait scinder sa filiale Ferrari, afin d’en faire une société séparée. FCA entend introduire en bourse cette nouvelle société, en cédant 10% de Ferrari. L’action sera cotée « aux Etats-Unis et sur un autre marché européen ». Dans un communiqué, FCA précise que l’opération devrait être mise en œuvre en 2015.

« Pour mettre en œuvre le plan stratégique 2014-2018 et œuvrer à optimiser la valeur de nos activités au profit de nos actionnaires, il est approprié de prévoir que FCA et Ferrari suivent des chemins séparés » – Sergio Marchionne, CEO du groupe FCA.

Marchionne a déclaré que cette future introduction en bourse devrait valoriser Ferrari, dont FCA détient 90%, à plus de 5 milliards d’euros.

Le team Ferrari 2015

L’écurie Ferrari dès 2015

Bien que côté de la monoplace et du moteur Power Unit 2014, on n’a peu d’espoir pour la saison 2015, l’arrivée du pilote quatruple champion du monde Sebastian Vettel pourra changer quelque chose !? Sergio Marchionne, le nouveau Président de Ferrari qui a succédé à Luca di Montezemolo en octobre 2014, affirme son espoir, lors d’une conférence de presse tenue à Maranello, 22 dicembre 2014, avec confiance :

« Nous devons oublier 2014, je ne veux plus en parler. Nous avons démarré en retard avec la voiture de 2015. Je ne partage pas certains choix et certaines stratégies pris par d’autres. 2015 sera une année difficile qui sera un véritable test pour l’équipe. Ce sera l’année de la reconstruction et la première saison complète de Maurizio (Arrivabene, le Team Principal qui succède à Marco Mattiacci). Sans sous-estimer la difficulté et l’importance de la tâche, je pense que Ferrari peut atteindre la position (de Mercedes) fin 2015. Une partie du travail a déjà commencé. Nous devons réussir à reproduire leur réussite. » - Sergio Marchionne alla presidenza della Ferrari

Juste pour le plaisir d’entendre de l’italien, sur la page della Scuderia, on peut revoir et écouter la conférence de presse du jour ici sur le site della Scuderia Ferrari

On remarquera que le texte sur le site officiel avec les news est disponible en IT, EN, ES et CN. Mais pas en FR, dommage.

Il 2015 per la Scuderia sarà un anno di ricostruzione e recupero, e per rendere l’idea di questo Arrivabene ha fissato un obiettivo minimo: la conquista di almeno due Gran Premi. Il Presidente Marchionne ha invece concluso con queste parole: “Posso garantire che la squadra ci sta mettendo un impegno fenomenale. Abbiamo dei ragazzi che si stanno spaccando in quattro per dare il loro meglio e hanno il mio massimo appoggio. La cosa importante per noi adesso è dargli coraggio e tutte le risorse necessarie per andare avanti e far crescere la Scuderia” Ulteriori informazioni (IT)

L’écurie Ferrari 2015

« Nous avons fait trop d’erreurs, par exemple, cette année, Arrivabene est notre troisième directeur d’équipe et ce n’est pas une chose facile à gérer en F1 mais nous avons réussi une ré-organisation assez complexe et nous devons être très clairs avec la conviction de vouloir bien faire en 2015. Nous ne nous sommes pas exprimés en 2014, de sorte que nous entrons dans un grand défi car en 2015, Ferrari devra commencer à montrer que la reconstruction fonctionne. » Sergio Marchionne se dit optimiste dans ses choix : « Mon expérience dans des situations encore plus complexes, avec des changements de rôle principaux, me font dire que ces choix peuvent aider l’entreprise. C’est une énorme expérience qui est en cours. »

Arrivabene le Team Principal della Scuderia Ferrari 2015

En l’espace d’un peu moins d’un an, la Scuderia aura eu trois patrons différents. En effet, après Stefano Domenicali, démissionnaire en avril dernier, après Marco Mattiacci, qui l’avait remplacé avant d’être démis de ses fonctions à l’issue du dernier grand prix de la saison à Abu Dhabi, voici désormais le début de l’ère Maurizio Arrivabene. Nommé directeur général de la gestion sportive et directeur de l’équipe, selon les propres termes du communiqué, ou Team Principal, pour faire simple et efficace.

« Nous avons décidé de nommer Maurizio Arrivabene parce que, à ce moment important pour la Scuderia et la Formule 1, nous avons besoin d’une personne qui comprend bien non seulement Ferrari mais aussi les mécanismes de gouvernance et les contraintes de ce sport. Je reconnais en lui l’étoffe d’un vrai leader, une de ces personnes qu’on a envie de suivre. » - Sergio Marchionne

Un choix qui, sur le papier tout du moins, se différencie donc de celui de Mattiacci, qui n’avait jamais œuvré en sport automobile avant d’arriver au sein de la Scuderia. Le nouveau directeur de la gestion sportive de Ferrari a une « connaissance unique » de la F1 et de l’écurie et « il a les idées claires sur les défis qui nous attendent ». Un impératif au vu de la saison noire vécue par l’écurie transalpine, qui a terminé au pied du podium des constructeurs et qui, surtout, a donné l’impression de perdre de plus en plus pied au fil de la saison. D’ailleurs, Marchionne a tenu à insister, auprès des membres de son écurie, sur le fait de « ne pas avoir peur du changement », après « une saison à oublier ». Il a également défendu le recrutement de Sebastian Vettel.

La monoplace della Scuderia Ferrari 2015

Maurizio Arrivabene a ainsi déclaré : « Je suis dans l’attente de nouvelles, mais la semaine dernière nous avons passé le crash test avec succès et je peux vous dire que les matérieux composites ont bien fonctionné, nous sommes dans les temps au niveau du planning. »

Drivers della Scuderia Ferrari 2015

Kimi Räikkönen

Marco Mattiacci affirme que la performance de Kimi Räikkönen lors du dernier Grand Prix du Brésil a été « formidable ». Le Team Principal, le 11 novembre 2014 … (L’ex Team Principal au 22/12/2014) « Je pense que nous avons vu un Kimi très positif ce weekend », a-t-il ainsi jugé. « Il a fait une course formidable. Je dirais que c’était l’un des premiers weekends où Kimi a réellement senti que la voiture lui convenait, et ça s’est vu à son pilotage ».

Malgré une saison extrêmement difficile, Kimi Raikkonen estime avoir été en mesure d’extraire du positif au volant de sa Ferrari et semble ainsi mieux armé avant d’affronter le nouveau challenge de l’année prochaine. Kimi Raikkonen a eu quelques soucis pour s’adapter au nouveau règlement de la Formule 1 en rejoignant à nouveau la Scuderia Ferrari en 2014. Dominé par Fernando Alonso, le finlandais reste néanmoins confiant pour la saison prochaine.

« Nous sommes ici pour gagner des courses et des championnats et si ce n’est pas le cas alors c’est un échec, que l’on soit deuxième ou vingtième. Ce fut une année difficile mais nous avons beaucoup appris et cela nous aidera pour le futur. Ce n’est pas très amusant de vivre de tels Grands Prix. C’est parfois ainsi en F1 mais nous devons croire en ce que nous faisons et je suis certain que nous retrouverons notre vrai niveau. » - Kimi Räikkönen, pilote della Scuderia Ferrari

Sebastian Vettel

Sebastian Vettel, est pilote della Scuderia Ferrai, depuis novembre 2014. Il est dès le 2 décembre, au volant de la monoplace de F1 sur la piste à Fiorano.

Sebastian Vettel à Fiorano


Video: Vettel’s debut in Fiorano.

Onboard à Fiorano avec Vettel


Video: Onboard lap with Vettel in Fiorano.

Pour la première fois dans sa carrière en Formule 1, Sebastian Vettel a été dominé durant toute une saison par un coéquipier – de talent, Daniel Ricciardo, la révélation de la saison 2014 – et ses trois victoires (exploit face à la dominance des PU106A, face à Vettel qui a fini sa première saison sans le moindre succès.

Aujourd’hui chez Ferrari, où il disputera la saison 2015 aux côtés de Kimi Räikkönen, Vettel a forcément pris ce facteur en considération selon Christian Horner. Le team principal de Red Bull Racing estime que la pression de Ricciardo est « probablement un facteur » dans le choix de carrière effectué il y a quelques mois par son ancien pilote.

En piste, les moments difficiles ont été nombreux pour Vettel cette année. Horner a en tête le dépassement magistral de Ricciardo sur l’Allemand à Monza : « Un moment tout à fait déterminant pour Sebastian », estime-t-il au micro de la BBC, propos traduit par le team de Toilef1.com.

« Il était énormément frustré après ce Grand Prix. C’est une période où, après la trêve estivale et connaissant assez bien Sebastian, je pouvais voir qu’il était très distrait et il était évident que quelque chose trottait dans son esprit. Je crois que Ferrari le courtisait assez fort et autour de Spa et Monza c’est le moment où il a pris la décision de faire quelque chose de différent l’année prochaine. »

Horner affirme également cohérent le choix de Vettel compte tenu de la période charnière dans laquelle il se trouvait. Pour le Team Principal of Red Bull, l’annonce du départ de l’écurie effectuée au Japon ne fut pas une si grande surprise.

« Le timing était bon pour Sebastian. Il a eu une formidable période avec nous. Il était avec Red Bull depuis l’âge de 12 ans. Il a remporté quatre titres mondiaux, 39 Grand Prix, 45 pole positions, et je crois qu’il s’est dit = J’ai 27 ans, je ne veux pas terminer ma carrière sans avoir piloté pour Ferrari et j’ai une formidable opportunité d’y aller = Pour tout pilote, l’attrait de Ferrari est immensément puissant. » - Christian Horner, Team Principal of Red Bull

Luca di Montezemolo (l’ancien grand patron de Ferrari) estime que Sebastian Vettel est le successeur idéal de Fernando Alonso à Maranello. Tout frais retraité de la présidence de Ferrari, Luca di Montezemolo estime que Sebastian Vettel est le successeur idéal de Fernando Alonso à Maranello. Le quadruple champion du monde de F1 a signé un contrat de trois ans avec la Scuderia, qui prendra effet à partir de 2015.

« Je suis navré pour Fernando Alonso, mais Vettel est le bon choix. Ferrari et lui sont animés par la même volonté de vengeance. Est-ce que Ferrari retrouvera rapidement le chemin du succès ? Je l’espère vraiment. Je reste le plus grand fan de Ferrari, même si c’est la fin d’une ère, aussi bien pour moi que pour Ferrari. Une nouvelle ère s’ouvre à présent à Maranello, peut-être plus financière mais malgré tout importante » - Luca di Montezemolo

Fernando Alonso

Fernando Alonso, qui a côtoyé l’écurie italienne entre 2010 et 2014, pense que Ferrari sera une des écuries forte en 2015. « Depuis l’extérieur, c’est difficile de juger comment Ferrari avance, mais ils ont des personnes dévouées, ils ont aussi des ressources et surtout une motivation commune à toute l’écurie, donc ils gagneront de nouveau. » Fernando Alonso rejoint McLaren-Honda pour la saison 2015 et aura fort à faire avec le nouveau motoriste/ le tout jeune Power Unit. Le pilote espagnol pense que 2015 sera l’année où Ferrari renouera avec le succès. « Avec le budget qu’ils ont, ils seront les favoris l’année prochaine, parce qu’ à chaque début de saison, Ferrari est le favori. Ils le doivent : tout le monde attend que Ferrari gagne en Formule 1. L’année prochaine, ils seront très forts. »

Test drivers Ferrari 2015

Du coté des test drivers, Ferrari annonce la venue en tant que pilote d’essais de Jean-Eric Vergne !

« C’est un jour important pour moi. Je suis très honoré de rejoindre Ferrari et de faire partie de la plus prestigieuse écurie de F1. Mon objectif est d’aider la Scuderia à revenir sur le podium, a-t-il ajouté dans un communiqué. Après avoir déjà été pilote d’essais pendant deux ans et après avoir passé trois ans à piloter pour Toro Rosso, mon expérience s’ajoutera aux efforts déjà entrepris pour revenir sur la voie de la victoire. J’ai hâte de vivre mon rêve et de recevoir le soutien des tifosi. » - Jean-Eric Vergne

« Au nom de l’équipe, je souhaite la bienvenue à Jean-Eric, qui j’en suis certain sera d’une contribution importante pour notre travail de développement dans le simulateur », précise Maurizio Arrivabene, le Team Principal (nommé récemment).

L’écurie italienne aura donc deux pilotes d’essais en 2015 puisqu’elle a déjà annoncé l’arrivée de Esteban Gutierrez.

Bonus Tweet

Un bonus assez surprenant, mais en fait pas du tout, quand on sait que George Lucas est passionné de course automobile (cf. Star Wars Episode I: The Pod Racer)

Tweet F1 Ferrari 2015 is coming

SF15-T is coming

MAJ 26/01/2015 : La monoplace de la Scuderia Ferrari portera le nom : SF15-T. SF pour Scuderia Ferrari. 15 pour l’année 2015 et T pour Turbo.

Source et images :
Ferrari, Scuderia Ferrari, + revue de presse sur le Web.

The following two tabs change content below.

Ewen LJ

Team Principal - Fondateur du concept-site superblog DESIGNMOTEUR. Web designer, entrepreneur, passionné par le web, la photographie entre autres et les voitures... depuis toujours soit depuis +25 ans. Depuis octobre 2012, J’écris quelques mots en tant que passionné de l’automobile, de la moto et des sports mécaniques, en axant mes sujets sur le design automobile, la motorisation du véhicule, la communication visuelle des constructeurs, le marketing de la marque, sur l'Économie de l'industrie automobile et sur d'autres thèmes tels que la Mode, l'Art, le Cinéma, le Jeu Vidéo et ses relations avec l'Automobile.

Quelques questions à propos du site pour connaitre vos avis :

Sondage DM été 2016


Comments are closed.