Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR » Sport » La F1 se prépare pour la saison 2014 : monoplaces, équipes, règlements

La F1 se prépare pour la saison 2014 : monoplaces, équipes, règlements


Plateau F1 2014

F1 saison 2014 – Les monoplaces :

Dès janvier, les écuries lèveront le voile sur leur monoplaces 2014. Retrouver ici les différentes équipes et pilotes avant l’ouverture de la saison, avec les nouveaux moteurs V6 Power Unit. Retrouver les dates de présentation des futures monoplaces :

McLaren MP4-29 : 24 janvier à 13 heures :
McLaren MP4-29 : the next chapter begins… today! Présentation, Live, video, moteur PU106A

Scuderia Ferrari : Présentation de la Ferrari le 25 janvier :
Vittoria in volata per F14 T : La monoplace 2014 della Scuderia Ferrari

Sauber Ferrari C33 : article à venir bientôt.

Toro Rosso STR9 : 27 janvier :
Red Bull Toro Rosso présente la STR9 avec moteur V6 Power Unit Renault Energy F1

Mercedes AMG F1W05 : le 28 janvier avant les premiers essais de Jérez :
Mercedes présentera sa future monoplace Mercedes AMG : la W05 avec moteur Mercedes-Benz Power Unit PU106A Hybride

Red Bull Racing RB10 : 28 janvier : Red Bull Racing présente la RB10 avec moteur V6 Power Unit Renault Energy F1

Caterham CT04 : Caterham présentera sa monoplace le 28 janvier : article à venir bientôt.

Lotus F1 Team E22 : le 24 janvier (sans annoncer de date) :
Lotus présente la F1 de 2014 : Lotus E22 moteur Renault Energy F1

Williams F1 Team FW35 :
Williams F1 Team FW36 : Présentation de la FW36 avec V6 Mercedes MAJ mars 2014 : Williams Martini Racing

Force India VJM07 : Une photo avec les nouvelles couleurs black panther

Marussia MR03 : : article à venir bientôt.

Quelques infos sur le moteur V6 Power Unit Renault Energy F1, sur le moteur V6 Power Unit dalla Scuderia Ferrari et sur le moteur V6 Power Unit de Mercedes

Voir ou (re)découvir le calendrier des Grand Prix 2014 de Formule 1

F1 saison 2014 – Les équipes :

Red Bull (Autriche) – moteur Renault :

Sebastian Vettel, dont le précédent contrat s’achevait fin 2014, a prolongé jusqu’à fin 2015. Mark Webber a lui signé pour Porsche en endurance. Pour le remplacer, Red Bull s’est tourné vers Daniel Ricciardo.

Mark Webber prend le chemin de l’Endurance en 2014. Il pilotera pour Porsche et dit au revoir à la F1 après une décennie. Red Bull a choisi de promouvoir Ricciardo, issu de sa propre filière de développement et formé chez Toro Rosso. Webber parti, un autre Australien le remplace, celui-là moins expérimenté. Voilà qui pourrait servir les desseins de Vettel, leader incontesté de l’équipe.

Scuderia Ferrari (Italie) – moteur Ferrari

Après huit saisons comme titulaire, Felipe Massa n’a pas été reconduit par Ferrari qui a préféré faire revenir Kimi Räikkönen, champion du monde en 2007 pour la Scuderia et pourtant parti en froid fin 2009. Fernando Alonso devrait avoir une concurrence accrue face au Finlandais qui a montré, ces deux dernières saisons chez Lotus, qu’il a lui aussi les atouts pour remporter un autre titre. Ferrari laisse donc tomber sa politique d’avoir un n°1 fort soutenu par un n°2 serviable. En 2014, l’équipe aura l’un des plus redoutables duos du plateau.

Fernando Alonso a lié son destin avec l’écurie italienne jusqu’en 2016, même si les tensions actuelles entre le pilote et son employeur laissent penser qu’une rupture anticipée est possible. Felipe Massa, en fin de contrat, n’a pas été renouvelé. Il sera remplacé par Kimi Raikkonen, qui a signé pour 2 ans.

Maranello dévoile vendredi à midi le nom de sa monoplace. Elle l’ignore elle-même encore puisqu’elle a décidé de confier ce choix aux fans, à travers un vote. Ce sera F14 T, F14 Maranello, F14 Scuderia, F166 Turbo ou F616. La Scuderia présentera sa monoplace 2014 le lendemain, avec Fernando Alonso et Kimi Räikkönen.

La Scuderia Ferrari a annoncé avoir reçu à ce jour environ 900.000 votes pour désigner le nom de sa future monoplace de Formule 1, qui sera dévoilée ce samedi à 14h30. La dernière-née de Maranello s’appellera F14 T ou F166 Turbo. Ces deux noms totalisaient près de deux tiers des votes – respectivement 32% et 31% – ce mercredi à 15 heures, lorsque Ferrari a stoppé l’évolution des votes sur son site Internet afin de maintenir un certain suspense. Le nom qui aura été le plus plébiscité par les fans sera révélé par la Scuderia ce vendredi à 12h30, soit une demi-heure avant la présentation de la McLaren MP4-29. Ferrari a confirmé que Kimi Räikkönen étrennerait sa nouvelle monoplace, dont le nom sera révélé ce vendredi à midi (24 janvier), sur le circuit andalou de Jerez.

Le Finlandais, Champion du monde 2007 de Formule 1 avec la Scuderia, prendra le volant de la dernière création de Maranello lors des deux premières journées de tests, le 28 et le 29 janvier. Fernando Alonso lui succèdera ensuite pour les deux derniers jours d’essais.

Cette nouvelle Ferrari sera dévoilée ce samedi 25 janvier à 14h30.

Mercedes AMG Petronas F1 Team (Allemagne) – moteur Mercedes

Nico Rosberg est sous contrat jusqu’en 2015. Même échéance de contrat pour Lewis Hamilton, qui avait signé pour trois saisons.

Après avoir quitté McLaren à la fin de la saison 2012, Hamilton a très rapidement trouvé ses marques chez Mercedes et sa décision de changer d’environnement était clairement la bonne. À l’inverse de Michael Schumacher, il est parvenu à faire mieux que rivaliser avec Rosberg. Ce dernier a d’ailleurs profité de la présence de son nouveau coéquipier pour établir de nouvelles références. En outre, l’équipe n’a cessé de progresser et elle sera l’une des prétendantes aux titres dans les années à venir. Le duo Hamilton-Rosberg a le potentiel pour être aussi redoutable que la paire Alonso-Räikkönen chez Ferrari.

Lotus F1 Team (Grande-Bretagne) – moteur Renault (?) non confirmé

Le départ, anticipé qui plus est, de Räikkönen est un coup dur pour Lotus, tout autant que les motifs pour lesquels le Finlandais quitte Enstone : il n’a pas caché que son équipe ne lui a pas versé l’argent qu’elle lui devait. Il va donc falloir reconstruire et pour cela Lotus compte sur Romain Grosjean, confirmé en fin de semaine dernière. Lotus a aussi dévoilé le nom de celui qui prendrait place dans le deuxième baquet. Ce sera le Vénézuélien Pastor Maldonado, accompagné de ses millions, qui quitte Williams après trois saisons et une victoire, à Barcelone en mai 2012. Ce sera donc deux anciens champions GP2.

Enstone a pris du retard dans la fabrication de sa machine et a décidé de faire l’impasse sur les essais de Jerez de la Frontera. Le contrat de motorisation avec Renault n’a pas encore été officialisé, et l’équipe a peut-être renforcé ses liens avec le Losange. Une curiosité sur la E22 : la cohabitation des noms Total et PDVSA, les pétroliers qui soutiennent respectivement Romain Grosjean et Pastor Maldonado.

Kimi Raikkonen, parti chez Ferrari, a été remplacé par Pastor Maldonado, dont les soutiens financiers devraient permettre à l’écurie de se maintenir à flot. Romain Grosjean a lui été prolongé. A noter qu’à ce jour, Lotus est la seule écurie à ne pas avoir encore de contrat moteur pour 2014.

L’équipe d’Enstone, qui doit encore officialiser son partenariat moteur avec Renault, sera la seule écurie de Formule 1 à ne pas être présente en Andalousie la semaine prochaine.

Officiellement, la structure dirigée par Eric Boullier souhaite se donner plus de temps pour développer sa nouvelle monoplace, la E22, en soufflerie.

« La première chose à dire, c’est que le moteur est identique entre les quatre équipes qui utiliseront notre moteur cette saison, commente White. Mais chaque intégration est bien évidemment unique et les objectifs de la première ou des deux premières sessions sont de valider le moteur dans son environnement. C’est la première fois que vous pourrez le faire. »

« Les données qui sont partageables et partagées entre nos différentes équipes sont celles qui relèvent directement du moteur, pas celles qui relèvent de son environnement particulier. La tâche de travail n’est donc pas supplémentaire pour nos équipes qui seront présentes à Jerez si l’une de nos écuries clientes a décidé de faire l’impasse sur ces essais. »

« Au contraire, toute équipe qui ne sera pas en mesure de participer aux essais de Jerez sera un peu en retard sur la concurrence, étant donné qu’il faut tenir compte du moteur dans l’équation. »

Dans une interview accordée au magazine allemand Auto Motor und Sport, le copropriétaire du Lotus F1 Team, Gérard Lopez, avait minimisé l’absence de sa formation à Jerez. L’homme d’affaires luxembourgeois avait justement déclaré que son équipe pourrait s’appuyer sur le travail réalisé par Red Bull, Toro Rosso et Caterham. Les propos de White viennent pourtant contredire ceux du patron d’Enstone.

McLaren Mercedes (Grande-Bretagne) – moteur Mercedes

Jenson Button a été confirmé pour 2014, dernière année de son contrat actuel. Par contre, l’écurie a décidé de ne pas lever son option sur Sergio Pérez à qui la porte de sortie a été indiquée. Il sera remplacé par Kevin Magnussen, champion en titre de Formule Renault 3.5 et membre du programme junior de McLaren.

L’écurie présente sa monoplace vendredi à 13h, sur Internet. Woking révélera aussi son nouveau sponsor titre : Sony, après la fin de l’accord avec Vodafone entamé en 2007. En conséquence, la livrée de la voiture pourrait changer. L’autre point d’interrogation concerne la présence de Martin Whitmarsh, le directeur d’équipe, largement remise en question par le retour aux affaires de Ron Dennis. Le vétéran des circuits, Jenson Button, et le débutant Kevin Magnussen la piloteront cette saison.

Moins de 24 heures après avoir obtenu son homologation par la FIA, la McLaren MP4-29 a pris vie pour la première fois à Woking, au siège de l’écurie, ce mardi soir (21 janvier 2014).

Moment historique ! La MP4-29 a été démarrée pour la première fois – les turbos sont de retour en F1, a indiqué McLaren sur son compte Twitter.

Sauber (Suisse) – moteur Ferrari :

Nico Hulkenberg, après une seule saison, est reparti chez Force India est a été remplacé par Adrian Sutil. Quant à Esteban Gutierrez, malgré une première saison peu convaincante, il a conservé son volant grâce à l’appui de Telmex.

Sergey Sirotkin, qui fait partie du deal de Sauber avec ses nouveaux bailleurs russes, n’est que pilote essayeur, de même que Gieda van der Garde, qui arrive de Caterham.

En difficultés financières, Sauber a naturellement choisi un mode économique et donné rendez-vous dimanche après-midi pour des images inédites de sa C33, pilotée par Adrian Sutil (ex-Force India) et Esteban Gutiérrez.

Force India (Inde) – moteur Mercedes :

Les deux pilotes sont partis : Sutil vers Sauber, et Di Resta probablement vers le DTM. Pour les remplacer, le revenant Nico Hulkenberg ainsi que Sergio Pérez.

L’écurie Force India a dévoilé ce 22 janvier, mercredi matin, sur internet sa nouvelle monoplace à moteur Mercedes, la VJM07. Elle sera pilotée en 2014 par l’Allemand Nico Hülkenberg et le Mexicain Sergio Pérez.

Ni Paul di Resta, qui retrouve le DTM avec Mercedes, où il fut champion en 2010, ni Adrian Sutil ne rempilent. Le premier n’a pas hésité à critiquer ouvertement son équipe, le deuxième n’a pas trouvé le budget pour faire barrage à Pérez, qui n’a pas été prolongé par McLaren. Hülkenberg fait son retour dans l’équipe qu’il avait quittée fin 2012 pour rejoindre Sauber. Le volant chez Ferrari et chez Lotus lui avaient échappés, il va rebondir chez Force India. Vijay Mallya, le patron de l’écurie, a salué le retour d’un « talent exceptionnel », qui n’avait pourtant pas suffi pour le voir intégrer une top team.

Williams (Grande-Bretagne) – moteur Mercedes :

Valtteri Bottas a été conservé, par contre, Maldonado s’en est allé chez Lotus. Il sera remplacé par Felipe Massa. Côté moteur, Williams abandonnera le moteur Renault au profit du Mercedes.

Malgré l’arrivée de Claire Williams aux commandes comme directrice-adjointe de l’équipe fondée par son père Frank, n’a pas été à la hauteur de son passé glorieux en 2013. Vainqueur surprise du Grand Prix d’Espagne en 2012, Pastor Maldonado n’a pu rééditer l’exploit cette saison ; la voiture peine à rejoindre le top 10. Soutenu par la pétrolière PDVSA et frustré par le recul de l’équipe, Maldonado n’a pas été reconduit et pourrait tenter de rejoindre Lotus. La recrue Valtteri Bottas n’a pas pu vraiment s’exprimer dans ces conditions, toutefois sa réputation est toujours bonne et il aura une saison supplémentaire pour prouver sa valeur. Vu les changements techniques de 2014 et l’arrivée de Mercedes comme motoriste, Williams est allée chercher l’expérience de Felipe Massa pour épauler Bottas.

Toro Rosso-Renault :

Jean-Éric Vergne est reconduit pour une troisième saison, ce qui est rare chez Toro Rosso et ce qui montre que le Français a fait du bon travail. L’équipe satellite de Red Bull ne donne pas souvent de telles chances, mais Vergne s’est montré aussi bon que Daniel Ricciardo ; si ce dernier flanche chez Red Bull en 2014, Vergne sera candidat pour la saison suivante. Antonio Felix da Costa était le favori pour l’autre volant mais Daniil Kvyat l’a coiffé au poteau c’est l’une des surprise de la grille 2014. Le Russe de 19 ans a brillé cette saison en GP3.

Changement de moteur à Faenza puisque Toro Rosso troque le moteur Ferrari pour un moteur Renault. Faenza dévoile sa STR9 lundi 27 janvier à 17h30, dans la pit lane du circuit de Jerez de la Frontera. Jean-Eric Vergne, titulaire pour la troisième année consécutive, sera accompagné par le débutant russe Daniil Kvat. Autre nouveauté : Renault remplace Ferrari à la motorisation.

Caterham F1 Team (Malaisie) – moteur Renault :

Comme en 2013, l’écurie malaisienne renouvelle intégralement son duo de pilotes. Charles Pic et Giedo van der Garde font place à Kamui Kobayashi et au débutant Marcus Ericsson.

Le Japonais Kamui Kobayashi (ex-Sauber) et le Suédois Marcus Ericsson, venu du GP2, seront les deux pilotes titulaires de l’écurie Caterham-Renault de Formule 1, a annoncé mardi l’écurie malaisienne de l’homme d’affaires Tony Fernandes. L’annonce a été faite à l’usine Caterham de Leafield, en Angleterre. Kobayashi, qui n’a pas du tout roulé en F1 en 2013, et Ericsson, qui débutera en F1, remplaceront le Néerlandais Giedo van der Garde, annoncé mardi comme pilote de réserve Sauber, et le Français Charles Pic.

Ericsson, 23 ans, animait depuis quatre saisons les pelotons du GP2, l’antichambre de la F1. En 2013, au sein de l’écurie française DAMS (L’écurie e-Dams s’engage en Forumle-E), il a gagné en Allemagne, a signé deux pole positions, trois meilleurs tours, et il est monté cinq fois sur le podium, terminant 6e du championnat.

Deux autres jeunes pilotes rejoignent Caterham. Le Néerlandais, Robin Frijns et l’Américain, Alexander Rossi, seront les pilotes d’essai et de réserve. Rossi, tout comme l’Indonésien Rio Haryanto, effectuera aussi une deuxième saison de GP2 au sein de Caterham Racing.

le pilote japonais révélé qu’il ne percevrait pas de salaire de Caterham, sa nouvelle écurie, et qu’il avait refusé une offre de Ferrari afin de retrouver les grilles de départ de F1 cette saison. La venue du pilote japonais au sein de la structure de Tony Fernandes a été officialisée hier, au même titre que celle du jeune Suédois Marcus Ericsson. « J’ai 27 ans, je ressens encore le besoin de courir en F1″, a expliqué Kobayashi lors d’une conférence de presse qui s’est tenue hier au siège de Caterham à Leafield.

« C’est pourquoi j’ai choisi de revenir en Formule 1. Ferrari m’offrait un nouveau contrat, et Stefano (Domenicali, le team principal de la Scuderia, ndlr) n’est pas heureux que je ne l’aie pas pris. Mais je voulais être ici [chez Caterham]. »

« J’ai pris un risque mais c’est important pour moi. Caterham a besoin d’une énergie différente et mon expérience sera très utile pour cette équipe. Nous verrons bien ce que nous pourrons faire, mais je suis relativement confiant. Je cours gratuitement, c’est ma décision. C’est mon approche. Je voulais ce volant. Cette approche a plu à Tony. Je souhaite aider l’équipe à progresser, je me fiche de l’argent. »

Ferrari proposait à Kobayashi de disputer une autre saison dans le championnat du monde d’endurance et de contribuer au développement de sa nouvelle monoplace de Formule 1, en effectuant des essais dans le simulateur.

Marussia-Ferrari :

Jules Bianchi révélation du début de saison 2013, et Max Chilton, ont été reconduits. Côté moteur, exit Cosworth, l’écurie russe sera désormais équipée par Ferrari.

Bianchi a prolongé son contrat le 3 octobre après une arrivée aussi impromptue que remarquée en F1 en 2013. Max Chilton continuera d’être son coéquipier. Le Britannique, largement battu, pouvait difficilement espérer mieux que Marussia mais il a derrière lui un papa influent. Le Français, soutenu par Ferrari, avait besoin d’un volant en milieu de grille pour poursuivre son ascension. Il attendra un an de plus. Un volant chez Sauber, une autre équipe motorisée par Ferrari en 2014, a semblé un temps possible.

F1 saison 2014 – Règlements

Il y aura de nombreux changements en 2014, tant sur le plan sportif que technique.

  1. Le permis à points entre bel et bien en vigueur. Les pilotes auront 12 points au début du championnat et se verront sanctionné d’un Grand Prix d’exclusion s’ils venaient à tous les perdre. On ne connait cependant pas le cadre dans lequel le retrait des points sera appliqué d’autant que ce système ne fait que s’ajouter aux pénalités déjà existantes.
  2. Dépasser en dehors des limites de la piste est interdit par le règlement mais ce point a fait couler beaucoup d’encre en 2013. On se souvient de la manœuvre de Grosjean sur Massa en Hongrie mais aussi d’Alonso sur Vergne à Abou Dhabi. La FIA ajuste cet article en précisant qu’un pilote ne pourra pas obtenir un avantage durable d’une telle manœuvre. Ce type d’incident sera donc désormais sujet à interprétation.
  3. Les unsafe release (sortie des stands dangereuses) sont elles aussi concernées par les modifications de la Fédération. Si en 2013 le pilote était pénalisé d’un drive trough, il en sera autrement la saison prochaine. Si l’incident est constaté durant les essais libres ou la qualification la pénalité sera des places perdues sur la grille. Le nombre de positions sera laissé à la discrétion des commissaires. En revanche si cela se passe en course ce sera 10 places sur la grille du prochain Grand Prix.
  4. La règle qui fait le plus débat, est sans nul doute celle concernant le doublement des points lors du dernier Grand Prix de la saison. Gagner lors de l’ultime rendez-vous rapportera donc 50 points au lieu de 25. Le but étant de prolonger l’intérêt du championnat.
  5. ‘The P1 Trophy': la pôle position sera mise, un peu plus, en valeur en 2014 puisque le pilote qui en signera le plus recevra un trophée à la fin du championnat.
  6. Autre changement qui fait beaucoup parler de lui, c’est l’attribution de numéros permanents aux pilotes. Ces numéros devront être clairement visible à l’avant de la voiture mais aussi sur le casque du pilote.
  7. En 2013 si des pilotes ne signaient pas de temps en qualification, l’ordre était défini par leur numéro. Ce ne pourra plus être le cas l’an prochain. Ainsi si plusieurs pilotes ne signent pas de chrono en Q3 c’est le classement de la Q2 qui les départagera. En Q2 ce sera la Q1 qui sera prise en compte et en Q1 c’est les essais libres 3 qui serviront de référence pour établir la grille de départ.
  8. La FIA souhaite dynamiser les essais libres du vendredi matin. Pour ce faire les équipes disposeront d’un train de pneumatiques supplémentaire qui ne pourra être utilisé que pendant les 30 premières minutes de la séance. De plus les équipes pourront aligner jusqu’à quatre pilotes lors de cette première séance du week-end. Notons que ces pilotes devront utiliser leur propre numéro et non plus afficher celui du titulaire qu’ils remplacent.
  9. Suite à l’affaire des essais Pirelli de mai dernier, la Fédération Internationale a recadrer le cadre des essais pendant la saison. Il y aura désormais trois catégories d’essais ; essais avec des voitures actuelles (de 2013 à 2015) , des anciennes voitures (2010 à 2012) et des voitures historiques. Pour organiser des essais avec des voitures actuelles ou anciennes il faudra prévenir la FIA 72 heures à l’avance afin qu’elle puisse envoyer un observateur. Notons aussi que quatre séances d’essais de deux jours seront organisées durant la saison. Ces essais se tiendront maximum 36 heures après la tenue d’un Grand Prix sur le circuit qui vient d’accueillir la discipline. Une journée d’essais sous la pluie est également prévue durant les essais hivernaux.
  10. La consommation sera réduite puisque les monoplaces ne pourront plus embarquer que 100 kilos d’essence en 2014.
  11. Les pénalités liées au moteur V6 ou plus exactement au power unit. Les équipes disposeront de cinq power unit sur toute la saison. Ce V6 Turbo sera composé de différents éléments (6 au total) qui pourront être changé de manière individuelle un certain nombre de fois.
  • Pour le changement complet du power unit : départ des stands
  • Pour le sixième changement d’un élément : 10 places sur la grille
  • Pour le septième changement d’un élément : 10 places sur la grille
  • Chaque changement supplémentaire : 5 places sur la grille

Numéros permanents : le choix des pilotes de F1

A partir de 2014 les pilotes de F1 auront un numéro permanent qu’ils conserveront tout au long de leur carrière. Voici la liste officielle des numéros des pilotes pour le championnat du monde de Formule 1 2014 :

Sebastian Vettel : Champion du monde en titre, Vettel affichera le numéro 1 sur sa monoplace. Lorsqu’il ne sera plus champion, il aura le numéro 5.

Daniel Ricciardo : L’Australien avait confirmé sur Twitter qu’il aurait le numéro 3.

Lewis Hamilton : Le champion du monde 2008, avec le numéro 22, a opté pour le 44.

Nico Rosberg : Le numéro 6 en référence à son père qui portait le 6 en 1982..

Fernando Alonso : Le pilote Ferrari a indiqué sur son compte Twitter que sa préférence allait au numéro 14 et c’est ce numéro qu’il aura sur sa Ferrari.

Kimi Räikkönen : Alors qu’on pensait que le 11 (en référence à James Hunt) serait le premier choix d’Iceman. Le Pilote finlandais a opté pour le 7.

Romain Grosjean : Le Français avait indiqué sur sa page Facebook qu’il avait choisi le 8.

Pastor Maldonado : Le nouveau pilote Lotus aura le numéro 13.

Jenson Button : Titré en 2009 avec le numéro 22, Jenson Button retrouvera se numéro qui lui avait porté chance.

Kevin Magnussen : Pilote nouveau du plateau de F1, sur Twitter, le Danois a fait part de son choix : ce sera le 20, le numéro qu’il portait déjà en 2013 en Formule Renaut 3.5.

Nico Hulkenberg : Le nouveau pilote Force India a indiqué qu’il n’attachait pas de grande importance à son numéro, ce dont on peut tout de même douter puisqu’il aura le mythique numéro 27.

Sergio Pérez : Le Mexicain aura le 11 qu’il a souvent eu lorsqu’il roulait dans les catégories inférieures.

Adrian Sutil : Sutil avait indiqué que ce serait un choix à 2 chiffres et c’est le 99.

Estéban Guttiérez : Le Mexicain aura le numéro 21.

Jean-Eric Vergne : Le tiercé dans l’ordre de JEV est le suivant : le 25, le 21 ou le mythique numéro 27. Jean-Eric Vergne a son choix numéro un : le 25.

Daniil Kvyat : Le jeune pilote russe aimerait obtenir le 7 mais comme Kimi Räikkönen. C’est donc son deuxième choix qui a été retenu par la FIA : le 26.

Felipe Massa : Le 19 pour Massa.

Valtteri Bottas : Le Finlandais aura le 77 (Bo77as).

Jules Bianchi : Le Français avait communiqué son choix sur Twitter. Dans l’ordre sa préférence va au 7, au 27 et au 77. Au vu des choix de ses concurrents il lui aura fallu une quatrième option et ce sera finalement le 17.

Max Chilton : Le Britannique a opté pour le 4 pour les mêmes raisons que Bottas à décidé de porté le 77 (M4x).

Kamui Kobayashi : Le pilote Caterham a choisi le numéro 10.

Marcus Ericsson : Ce sera le 9 pour le nouveau Pilote de F1.

Les essais privés :

Toutes les équipes de Formule 1, à l’exception de Lotus, seront donc présentes sur le circuit andalou à Jerez du 28 au 31 janvier 2014 pour les essais hivernaux en Espagne. Ensuite c’est à Barhein que les équipes iront préparer au mieux cette nouvelle saison de Formule 1.

Source :
FIA, AFP, Eurosport, ESPN Sports F1

Disclaimer: This website is unofficial and is not associated in any way with the Formula One group of companies. F1, FORMULA ONE, FORMULA 1, FIA FORMULA ONE WORLD CHAMPIONSHIP, GRAND PRIX and related marks are trade marks of Formula One Licensing B.V.

The following two tabs change content below.

Ewen LJ

Team Principal - Fondateur du concept-site superblog DESIGNMOTEUR. Web designer, entrepreneur, passionné par le web, la photographie entre autres et les voitures... depuis toujours soit depuis +25 ans. Depuis octobre 2012, J’écris quelques mots en tant que passionné de l’automobile, de la moto et des sports mécaniques, en axant mes sujets sur le design automobile, la motorisation du véhicule, la communication visuelle des constructeurs, le marketing de la marque, sur l'Économie de l'industrie automobile et sur d'autres thèmes tels que la Mode, l'Art, le Cinéma, le Jeu Vidéo et ses relations avec l'Automobile.

Quelques questions à propos du site pour connaitre vos avis :

Sondage DM été 2016


Comments are closed.